10 endroits à voir absolument dans le Caucase du Nord

,
10 endroits à visiter dans le Caucase du Nord, Russie

Dernière mise à jour : 28/11/2022

Le Caucase du Nord est l’une des région les plus fascinante au monde (du moins pour moi). Un riche patrimoine culturel, des dizaines de groupes ethniques et une hospitalité authentique faisant du Caucase Russe la destination hors des sentiers battus idéale pour les voyageurs à la recherche d’aventure !

Des montagnes à couper le souffle à l’architecture unique, le Caucase Russe offre d’innombrables attractions touristiques. Découvrez ce fascinant coin de Russie avec cette liste des plus beaux endroits à visiter dans la région.

10 endroits NC FR 3

La liste est divisée par républiques et régions, d’Est en Ouest, depuis le Daghestan au Kraï de Krasnodar.

Les photos proviennent principallement de mes Instagramers russes et surtout locaux préférés.

Kouroush, Daghestan

Situé à 2 560 mètres, cet aoul du Daghestan (аул = village fortifié) Kouroush est le village le plus au sud de la Russie et aussi le plus haut du Caucase et d’Europe !

Avec ces 800 habitants ethniquement Lezgins, ce village est situé à côté de Shalbuzdag, le plus haut sommet du Daghestan, qui selon les croyances locales est une montagne sacrée.

Cet authentique aoul offre des vues imprenables sur les environs, et vaut vraiment le détour même si la route chaotique depuis Derbent.

Gamsoutel, Daghestan

Ce pittoresque village Avar est construit au sommet d’une montagne, entouré de hautes falaises et de pentes dangereuses, qui rendait l’accès difficile aux ennemis de l’époque.

Gamsoutel est considéré comme l’un des plus anciens villages du Daghestan. Il y a différentes histoires qui explique sont abandon : des épidémies, la collectivisation forcée par les soviétiques, ou peut être que ses habitants sont simplement partis pour une vie meilleure et plus simple dans les villes.

Le tout dernier résident de l’aul est décédé en 2015. Gamsoutel est facilement accessible depuis Chokh, un village habité tout proche. Vous pouvez y aller à pieds depuis les contreforts en seulement une heure et demie de marche par l’ancien chemin.

Le lac Kezenoï – Am, Tchétchénie

Kezenoï – Am est plus grand et plus profond lac du Caucase du Nord. Il est situé à 1869 mètres d’altitude dans les montagnes de Tchétchénie et en partie sur le territoire du Daghestan. Son nom se traduit par lac bleu et vous pouvez facilement comprendre pourquoi.

Il se trouve à environ 3 heures de route de Grozny, la capitale Tchétchène, avec des vues imprenables depuis la route sinueuse qui monte jusqu’au lac. Un joyau à voir absolument, caché haut dans les magnifiques montagnes de Tchétchénie.

Les tours Vainakh, Ingouchie

L’architecture des tours Vainakh est un type d’architecture médiévale trouvée en Tchétchénie et Ingouchie, mais aussi dans le nord-est de la Géorgie comme la Svaneti. Elles étaient utilisées à des fins défensives et d’habitations.

Dans les tours habitées, les étages supérieurs étaient de destinées aux résidents et les niveaux inférieurs pour le bétail et le stockage des céréales. Ces tours étaient traditionnellement construites sur une période maximum d’un an. Les tours défensives étaient plus étroites que les tours d’habitations et servaient de tours de guet et d’abris fortifiés pendant les raids ennemis.

Un maître bâtisseur dirigeait un groupe d’assistants bâtisseurs. Ces architectes Vainakh étaient célèbres et ont voyagé à travers la région, notamment jusqu’en Svaneti et Touchétie Géorgienne. Vous pouvez entendre parler de ces hommes dans les contes et les chansons locales.

Les tours Vanaikh se trouvent partout dans les montagnes d’Ingouchie. Ils sont aujourd’hui pour la plupart abandonnés depuis la période Sovétique après que les Ingouches aient été déportés en l’Asie centrale, mais ces tours de pierre uniques valent bien la peine (ils vous faudra un permit) de s’y rendre !

Dargavs, Ossétie du Nord – Alanie

La nécropole de Dargavs en Ossétie du Nord – Alanie, également appelée la « Cité des morts«  compte près de 100 cryptes, ce qui en fait la plus grande de la région.

Chacune contient les restes de plusieurs générations de résidents locaux. La première sépulture daterait du XVIe siècle. À l’époque, elles étaient utilisées comme lieux de sépulture, mais en temps d’épidémie, elles pouvaient aussi servir zone de quarantaine. Les familles apportaient de la nourriture aux malades jusqu’à ce qu’ils meurent ou qu’ils aillent mieux pour sortir.

De nombreuses légendes et contes sont racontés sur l’endroit.

L’Elbrous, Kabardino – Balkarie

Le mont Elbrous, culminant à 5 642 mètres est le plus haut sommet d’Europe. Ce volcan endormi situé dans la république de Kabardino – Balkarie à la frontière avec la Géorgie.

Il offre des vues à couper le souffle pour les aventuriers et les alpinistes expérimentés désireux de grimper à son sommet !

L’église de Senty, Karachaïevo – Tcherkessie

Aussi appelée temple Sentinsky, cette église est la plus ancienne de la Fédération de Russie, datant de 965. La date de sa construction est inscrite en grec ancien, et aurait été érigée pendant une mission dans le Caucase du Nord de Nicholas Mystikos, le patriarche œcuménique grec de Constantinople.

À l’époque médiévale, cette partie de Karachaïevo – Tcherkessie faisait partie du royaume d’Alanie, les ancêtres des Ossètes d’aujourd’hui qui étaient païens jusqu’à l’arrivée de ces missionnaires.

Dominant la vallée de la rivière Teberda, l’église vieille de 1000 ans a survécue à l’invasion Tatare – Mongole, l’Islamisation de la majorité des tribus Nord Caucasiennes , la guerre Russo-Turque, la guerre du Caucase et même l’interdiction de toutes les religions pendant l’Union Soviétique.

Le plateau Bermamyt, Karachaïevo – Tcherkessie

Le plateau Bermamyt est peut-être la meilleure plateforme d’observation pour voir le spectaculaire sommet enneigé de l’Elbrous et avoir une vue panoramique imprenable sur les environs.

Ce plateau culminant à 2 592 mètres d’altitude est assez inhabituel pour la région : reliefs étranges, pentes asymétriques, canyons sculptés … Difficile d’accès mais vaut le déplacement,, vous y trouverez une nature intacte et apercevrez le mont Elbrous d’un point de vue unique !

Bolshoï Thach, Adyguée

Le Parc Naturel de Bolshoï Thach (Grand Thach) s’étend sur 3 700 hectares et a été ajouté à la liste de l’UNESCO en 1999 avec la Reserve Naturelle du Caucase de l’Ouest.

Le mont Bolshoï Thach, également orthographié Tkhatch qui a donné son nom au parc a des allures de château médiévale. Il est entouré par les vertes vallées et montagnes du sud de l’Adyguée, à la frontière du Kraï Krasnodar, au milieu de ce qui était autrefois la Circassie.

Le lac Kardyvatch, Kraï de Krasnodar

Considéré comme l’un des plus beau lac du Nord Caucase, le lac Kardyvatch situé à 1 838 mètres d’altitude n’est qu’à 44 km de marche de la populaire station de Krasnaya Polyana près de Sotchi.

Entouré de hauts sommets et de cascades, Kardyvatch n’est facilement accessible que quelques mois par an et la température de son eau ne dépasse pas 12°C. Partant(e) pour une baignade rafraîchissante ?

Il y a bien-sûr de nombreux autres endroits magnifiques à visiter dans tout le Caucase du Nord.

J’ai raccourci cette liste pour n’en nommer que 10, et choisi en fonction non seulement de mon (humble) avis, mais aussi de celui des habitants de ces régions et voyageurs Russes.

10 endroits NC FR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *