Guide de voyage en Adyguée, Circassie historique, dans le Caucase russe

Guide de voyage en Adyguée, Circassie historique, dans le Caucase russe

Adyguée

Dernière mise à jour : 18/12/2022

La méconnue petite république d’Adyguée (en Russe « Республика Адыгея ») est enclavée dans le Kraï de Krasnordar. Recouverte de 40% de forêt, une nature luxuriante, des sentiers de randonnées et beaucoup d’infrastructures touristiques, elle est parfaite pour les amoureux de nature.

L’Adyguée est aussi une terre d’histoire. Le territoire de Circassie (dite « Adyguée » en langue locale) au XIXe siècle s’étendait de la Mer noire à la Kabardino – Balkarie actuelle.

RUssia travel 9

Informations générales

  • Capitale : Maïkop (Майкоп)
  • Population : Environ 450 000 habitants
  • Langues : Adyguéen et Russe, mais l’on trouve beaucoup de « Circassiens » de Turquie et de Syrie. L’Arabe et le Turc sont donc assez commun dans les rues de la capitale
  • Religion : Islam Sunnite et Christianisme Orthodoxe
  • Code vestimentaire : Aucun. Tenue décente et couvrante pour rentrer dans les églises et les mosquées
  • Visa : L’Adyguée fait partie de la fédération de Russie, il vous faudra donc un visa russe si nécessaire selon votre nationalité
  • Meilleure période : Fin du printemps, été et automne

Qui sont les Circassiens ?

Les noms de « Circassiens » et « Tcherkesses » sont utilisés en Occident et en Russie pour désignés un ensemble de 12 tribus de Ciscaucasie (+ les Abkhazes d’Akhazie, dite Transcaucasie) qui sont ethniquement et linguistiquement très proches.

Les 12 étoiles du drapeau de l’Adyguée représentent ces 12 tribus :

  • Kabardes
  • Natukhays
  • Abazins
  • Abazakhs
  • Oubykhs
  • Kemirgoys
  • Besleneys
  • Mokhs
  • Yegeruqwais (Egueroukaïs)
  • Chapsoughs
  • Hatukays
  • Bzhedugs

Génocide Circassien : Le nettoyage éthnique de tribus circassiennes (estimés à plusieurs milliers de personnes) par l’armée du Tsar de Russie a débuté en 1864. Pendant environ 3 ans ils ont étaient massacrés et chassés de leur terre. En quelques années, la Circassie qui représentée toute la moitié Nord Ouest du Caucase a été rayée de la carte. Les Circassiens qui ont survécus ont été accueillis par l’Empire Ottomans, puis répartis au sein de l’Empire. On trouve aujourd’hui des diaspora dans les Balkans, en Turquie et au Proche Orient.

Où dormir

Il y a un très large choix d’hébergement à Maïkop : de l’auberge de jeunesse (je ne la recommande pas : le patron est un idiot, et c’est très éloigné du centre ville) aux hôtels. Il y en a pour tous les budgets.

L’Adyguée est très populaire pour les touristes russes, les hôtels et maisons chez l’habitant sont très facilement trouvable sur Ostrovok.ru, l’alternative à Booking.com en Russie.

Il y a une auberge de jeunesse à l’entrée du Parc Naturel du Bolshoi Tkhatch (tel. 8 988 150 01 02 pour réserver).

Transport

1250 kilomètres séparent Moscou de Maïkop, capitale de l’Adyguée. Il n’y a pas de train depuis Moscou qui s’y arrête directement .

Trois trains journaliers (environ 20 heures de trajet) à destinations de Sotchi et de l’Abkhazie, depuis Moscou s’arrêtent à Belorechenskaya (Белореченская), d’où vous pourrez prendre un bus ou un autre train pour rejoindre Maïkop à une trentaines de kilomètres.

Un à deux trains journaliers depuis Sotchi (Adler), s’arrêtent directement à Maïkop (entre 5 à 6 heures de trajet)

Il y a aussi des vols réguliers jusqu’à Krasnordar, vous devrez ensuite reprendre un bus pour Maïkop à environ 2h30 de route.

Sécurité

L’Adyguée a une bien meilleure réputation en matière de sécurité que ses proches voisines la Karatchaïevo – Tcherkessie et la Kabardino – Balkarie. Pas de soucis à se faire.

Faîtes simplement attention à la météo. En effet il y a beaucoup de précipitation, ce qui peut rendre les sentiers de randonnées glissant et donc dangereux.

À lire et à voir

Si vous êtes intéréssé par l’histoire des tribus Circassiennes, je vous recommande de jeter un oeil à ces livres et films, malheureusement tous en anglais ou soustitré anglais. Il y a très peu de ressources (à ma connaissances) sur les Circassiens et leur histoire en français.

  • Let our fame be great par Oliver Bullough
  • The Circassian genocide par Walter Richmond
  • The Circassians : A handbook by Amjad Jaimoukha
  • Nart Sagas, livre sur la mythologie des Circassiens et Abkhaze (Satanaya vient de là !)
  • Si par hasard vous vous trouvez en Israël/Palestine, je vous invite à visiter le Circassian Heritage Center dans le village de Kvar Kama pour y découvrir la toute petite diaspora Circassienne du pays
  • Le film Cherkess. L’histoire de l’arrivée d’immigrants Circassiens en Transjordanie à la fin du XIXe siècle
  • 21” est un documentaire par NART TV sur l’histoire des Circassiens
  • The call est un très court métrage sur le génocide Circassien

Si vous avez des livres ou films à partager sur le sujet, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire!

RUssia travel 8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *