Russie : guide de voyage 2023

Russie : guide de voyage 2023

2023 russia travel guide. Red Square in Moscow

La Russie s’étend des frontières de l’Union européenne jusqu’à la côte Pacifique, à plus de 9 000 kilomètres de Moscou. Le plus grand pays du monde fascine encore les voyageurs, même en 2023.

Malgré la situation politique et les avertissements des gouvernements occidentaux, les touristes étrangers peuvent visiter les villes l’Anneau d’Or de l’Ouest Russe, explorer les villages de montagnes du Caucase et voir la nature sauvage de Sibérie à travers une fenêtre de train.

Suite aux sanctions de 2022, beaucoup de choses ont changé pour les touristes en Russie et il est facile de se perdre dans la mer d’informations datées et/ou fausses.

J’ai rassemblé ici un guide tout un tas d’informations à jour et de conseils pertinents pour voyager en Russie en 2023.

Guide de voyage Russie 2023

Pourquoi ce guide est-il mieux que d’autres ?

#1 parce que les infos qui s’y trouve ne sont pas datés comme dans la plupart des articles de blog (et des sites Web de guides de voyage célèbres) qui apparaissent dans les premiers résultats Google

#2 J’ai passé mes 3 mois d’été 2022 à voyager en Russie (et plus d’un an au total autour de la Fédération)..

2023 russia travel guide
  • Population : Environ 147 millions d’habitants
  • Superficie : 17 millions de kilomètres carré (sans compter les territoires annexés)
  • Capitale : Moscou
  • Langue officielle : Le russe
  • Autres langues : Il y en a des centaines à travers le pays. 37 sont des langues d’Etat dans les républiques et 15 autres ont un statut officiel
  • Religions : Christianisme Orthodoxe, Islam, Bouddhisme, Tengrisme et Paganisme
  • Devise : le rouble russe | ₽ | 1€ = 60₽
  • Sujets fédéraux : 83 sont internationallement reconnus : 46 oblasts, 21 république, 9 kraïs, 4 okrugs, 2 villes fédérales et 1 oblast autonome.
  • 89 pour les officiels russes, avec 5 territoires considérés par la communauté internationale comme illégalement annexés : la république de Crimée, la ville fédérale de Sébastopol, la DNR, la LNR, l’oblast de Zaporozhye, l’oblast de Kherson).
  • Fuseaux horaires : 11
  • Division du territoire : Centre, Nord-Ouest, Caucase, région Volga, Oural, Sibérie et Extrême-Est
  • Parcs Nationaux et Réserves Naturelles : 42 Parcs Nationaux et 102 Réserves Naturelles
  • Sanctions Occidentales : Des milliers
2023 russia travel guide

Les frontières terrestres sont ouvertes ?

  • Abkhazie : oui
  • Azerbaïdjan : oui
  • Biélorussie : Non, c’est illégal pour les citoyens de pays tiers puisqu’il n’y a pas de poste de contrôle entre les deux pays. Vous devez prendre un avion.
  • Chine : oui
  • Estonie : oui
  • Finlande : oui
  • Géorgie : oui
  • Kazakhstan : oui
  • Lettonie : oui
  • Lithuanie : oui
  • Mongolie : oui
  • Pologne : oui
  • Ukraine : N’y pensez même pas.

Entrer par voie terrestre

  • Union Européenne : Lux Express relie la Finlande, l’Estonie, la Lettonie à Moscou et Saint-Pétersbourg. Le trajet dure entre 12 et 30 heures selon l’itinéraire.
  • Géorgie : Depuis la gare routière de Didoubé, des marshroutkas partent quotidiennement vers Vladikavkaz en Ossétie du Nord – Alanie. 6 heures de route environ.
  • Azerbaïdjan : Depuis Bakou, vous pouvez soit prendre un train soit un bus pour le Daghestan.

Note : Il n’y a plus de trains entre l’Union Européenne et la Russie.

Entrer par voie aérienne

Depuis les sanctions de 2022, aucune compagnie aérienne occidentale ne voyage vers la Russie et aucune compagnie aérienne russe n’est autorisée en Europe. Voici quelques-uns des principaux pays et compagnies aériennes qui désservent les aéroports internationaux russes :

  • Arménie : Utair, Azymuth, S7 airlines, Armenia Airways, FlyOne Armenia
  • Égypte : Aéroflot, EgyptAir, Pegasus
  • Serbie : AirSerbia
  • Turquie : Turkish airlines, Pégasus, Aéroflot, Azymuth, Pobeda
  • Émirats arabes unis : Fly Dubai, Yamal, Azur Air

Pour plus d’informations sur les compagnies aériennes et les plateformes de réservation de vols avec/sans carte bancaire russe, consultez ma page de ressources de voyage.

2023 russia travel guide

Visa et Mastercard ne fonctionnent plus en Russie.

Les bureaux de change européens ne vendent pas de roubles russes et il est peu probable que les banques vous en vendent non plus.

Vous devez apporter suffisamment d’argent liquide pour la durée de votre voyage (Western Union ne fonctionne plus non plus). Les meilleures devises à emporter avec vous sont soit des euros, soit des dollars américain. Les deux sont très faciles à échanger.

Vous pourrez échanger votre argent n’importe où dans les banques russes, les bureaux de change légaux ainsi qu’au marché noir dans la rue.

Le taux de change en ce moment :

Ils vendent des roubles russes dans les aéroports en dehors de l’Europe, comme en Turquie et en Arménie.

Note : si vous n’arrivez pas à trouver de roubles avant d’arriver dans le pays, demandez aux russes avec qui vous voyagez s’ils veulent changer ne serait-ce que 20€. De quoi vous rendre en taxi, en bus ou en métro au centre-ville.

Si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire en Russie et obtenir une carte MIR, lisez mon guide pas à pas sur Comment obtenir une carte Tinkoff.

2023 russia travel guide

Hôtels, auberges, chambres d’hôtes et même appartements, tout est disponible à travers le pays, pour tous les budgets.

Même une petite ville a au moins un hôtel. Très Soviet soit dit en passant.

Pendant la haute saison et les jours fériés, je vous conseille de réserver à l’avance.

Tarifs moyens :
Auberge : de 800 à 1200₽ P pour un lit en dortoir
Chambre économique dans un hôtel : 1500₽
Chambre d’hôtel un peu plus haut de gamme : plus de 3000₽

Booking.com, Airbnb et toutes les plateformes de réservation d’hôtels célèbres ne fonctionnent plus en Russie.

Les deux meilleures alternatives à ces plateformes sont :

  • Ostrovok : Si vous n’avez pas de carte bancaire russe, vous pouvez filtrer votre recherche pour afficher les logements disponibles sans prépaiement. Il restera encore beaucoup d’options.
  • Yandex travel : D’après mon expérience, un prépaiement est toujours requis pour réserver. Par contre il y a, plus de choix que sur Ostrovok.
Transsiberian

Train

Voyager à travers la Russie, entre les villes, est facile grâce à l’incroyable et deuxième plus grand réseau ferroviaire au monde. De nombreux trains circulent partout dans le pays.

Les trains-couchettes sont assez confortables (selon vos critères). Il y a 2 salles de bain dans chaque wagon, de l’eau chaude gratuite dans le samovar (même en été), un wagon restaurant (pas toujours).

Troisième classe : wagon ouvert de 50 couchettes
Seconde classe : compartiments de 4 couchettes
Première classe : compartiments de 2 couchettes (certains ont même des douches).

Il existe des trains à grande vitesse entre certaines villes telles que Moscou – Saint-Pétersbourg ou Krasnodar – Krasnaya Polyana (Sotchi). Aussi bien qu’en Occident.

Essayez de réserver à l’avance pendant la haute saison et les jours fériés. Si vous possédez une carte bancaire MIR, réservez directement sur le site des chemins de fer nationaux RZD.

Ils sont à peu près toujours à l’heure (je n’ai jamais eu un train en retard dans tous mes voyages). Les prix varient selon la destination, la durée du voyage et la période de l’année.

Bus/marchroutka

Les bus complètent le réseau ferroviaire, à défaut de trains ou simplement s’ils sont complets. Il y a des bus longue distance à peu près partout, par ex. Moscou – Makhchkala ou Krasnodar – Sébastopol. Ce n’est pas le moyen le plus confortable ni le plus fiable de voyager en raison de la circulation ou autre.

Réservable uniquement en ligne si vous possédez une carte MIR ou directement en gare. Supplément pour les bagages en fonction de la durée du voyage.

Les Machroutkas sont des mini-bus populaires dans toute l’ex-URSS. Ils sont plus rapides que les bus et en bien meilleur état. Ils font des trajets courts comme vers la ville voisine mais aussi de longues distances. Départ lorsqu’il y a suffisamment de passagers et peut être réservé par téléphone si vous connaissez le numéro du chauffeur ou voyez sur place le jour du départ.

On les trouve à la gare routière ou juste à côté. Une bonne option pour les passages frontières, par ex. Grozny – Bakou ou Vladikavkaz – Tbilissi.

Avion

Pour réserver un vol national avec une compagnie aérienne russe, il faut avoir une carte bancaire russe.

Les vols sont un moyen de transport populaire pour les habitants car ils sont bien plus rapide que les trajets en train. Il existe des compagnies low cost proposant de très bons deals si réserver au bon moment, concurrençant directement les trains.

Pour plus d’informations sur la réservation de vols, consultez ma page de ressources de voyage.

Metro

Sans aucun doute, les métros russes, en particulier celui de Moscou, sont les métro les plus impressionnants et les plus efficaces au monde.

Les noms des gares sont en caractères latins, vous pouvez acheter un ticket simple (environ 56₽), recharger une carte de transport (comme la carte Troïka à Moscou) ou encore utiliser le système de paiement sans contact de votre carte bancaire russe.

Bus de ville & tramway

Utilisez Yandex Maps pour trouver le bon numéro de bus ou de tram (Google Maps est inutile) dans chaque ville russe.

Vous pouvez payer en espèces, avec la carte de transport de la ville ou avec une carte bancaire MIR. Parfois, il y a une dame qui collecte l’argent, mais elles deviennent rares. Sinon, payez directement au chauffeur ou utilisez le lecteur de carte.

Le prix d’un ticket de bus dépend de la ville. Par exemple. à Moscou 56₽, à Sébastopol 26₽

Taxi

Yandex taxi est le principal service de taxi du pays. Réservez directement sur l’application pour éviter les arnaques.

En Crimée : andex ne fonctionne pas, les habitants utilisent Maxim à la place.

Blablacar version russe

Edem (qui signifie « allons-y ») est la version russe de Blablacar. C’est une façon intéressante de voyager si les bus et les trains sont complets. Certains chauffeurs parcourent des distances ÉNORMES à travers le pays.

Auto-stop

L’auto-stop est bien connu en Russie et légal. Dans les régions reculées du pays, c’est comme héler un taxi, les habitants donnent de l’argent au chauffeur. Si vous faites de l’auto-stop gratuitement dans des régions éloignées, dîtes le bien au chauffeur avant de monter pour éviter tout malentendu.

Perso, j’aime utiliser mon pouce et ça fonctionne parfaitement.

N’acceptez PAS un trajet avec un conducteur ivre. Évitez de faire de l’auto-stop la nuit. Assurez-vous de savoir où vous vous dirigez, gardez un œil sur le GPS de votre téléphone).

Certains chauffeurs font des milliers de kilomètres, même en voiture.

Pour plus d’informations et des liens vers des sites de transport, consultez ma page de ressources de voyage ici.

2023 russia travel guide

Arnaques & criminalité

Le risque zéro n’existe pas. Cependant, je trouve que les villes et les métros russes, dont Moscou et Saint-Pétersbourg, sont beaucoup plus sûrs que Paris par exemple.

Un peu de bon sens, ne vous vantez pas et ne dîtes pas à qui veut l’entendre que vous êtes un étranger aux poches pleins de cash et ne vous promenez pas avec des articles de luxe.

Dans le train

Les trains sont très sûrs en Russie. Selon l’endroit où vous vous dirigez ou traversez, vous pourriez voir quelques policiers passer de temps en temps dans le wagon.

Conseils : Mettez votre argent et vos papiers dans la taie d’oreiller lorsque vous dormez et emportez-les toujours avec vous, si vous allez aux toilettes, au wagon-restaurant ou ailleurs.

Corruption

En Russie, la corruption impliquant des touristes étrangers est très faible. Si ça vous arrive, ne payez pas le policier. A la place, faites une scène, demandez à être emmené au poste de police et l’histoire devrait s’arrêter là..

Corrompre un fonctionnaire est évidemment illégal en Russie et j’ose même dire qu’en tant qu’étranger, on serait dans une position bien pire qu’un citoyen russe.

Racisme

[Disclaimer : je suis une occidentale blanche et je n’ai jamais connu de racisme en Russie]

Malheureusement le racisme est bien réel. Cependant depuis la coupe du monde de football 2018, je trouve, ainsi que mes amis russes, que les gens semblent plus ouverts aux étrangers non blancs.

Si vous êtes d’origine asiatique, vous pourriez être confondu avec quelqu’un d’Asie centrale et vos papiers pourraient être demandés par la police.

Si vous êtes d’origine africaine, antillais ou métis, vous serez beaucoup remarqué. Mais les gens s’y habituent dans les grandes villes, il y a beaucoup d’étudiants africains.

La plupart des gens qui vous demandent une photo ne le pensent pas en mal. Prenez ça comme une opportunité de rencontrer des locaux.

Si vous êtes d’origine arabe, certains pourraient penser que vous êtes un riche du Moyen-Orient. Et apparement ils sont les bienvenus depuis la Coupe du monde 2018.

Si vous êtes musulman, vous serez très bien accueilli par les habitants des régions à majorité musulmane de Russie. Ils sont nombreux à travers le pays et il y a d’énormes communautés à Moscou par exemple.

Si vous êtes occidental, les russes ne nous détestent pas, bien évidemment.

LGBTQ+

Évitez de le montrer. La société russe est très traditionnelle. Les hommes sortent avec des femmes, une famille est un mari et une femme + des enfants. Malheureusement, il y a très peu de place pour la différence. Si vous voyagez avec votre partenaire, mari ou femme du même sexe, évitez les démonstrations d’affection en public.

Femme seule

Par expérience, le harcèlement sexuel est une chose rare en Russie. Tellement rare que ça ne m’est jamais arrivé là-bas. Même quand je rentrais seule tard le soir. C’est quelque chose que je ne ferais jamais dans un pays occidental, mais en Russie je me sens suffisamment en sécurité pour le faire.

Je me sens toujours en sécurité partout où je vais seule : métro, marcher dans la rue le soir, randonner solo en montagne. Faîtes confiance à votre bon sens, comme partout.

Russian visa

La Russie délivre des visas aux étrangers. Aux occidentaux inclus.

  • Visa touristique régulier : Les services d’immigration russes semblent délivrer des visas touristiques à n’importe qui, quel que soit son pays d’origine.
    Je vous conseille de contacter directement l’ambassade/le consulat de Russie de votre pays d’origine. France, Belgique, Suisse ok.
  • Visa d’affaires : Si vous le demandez via une agence, le processus semble être aussi normal que le visa touristique.
  • Mon expérience personnelle : Je suis de nationalité française et j’ai obtenu un visa touristique double entrée de 3 mois en juin 2022. Le processus a pris 12 jours. Très facile et rapide.

Pour plus d’informations sur le visa, lisez mon guide.

2023 russia travel guide

Les 3 opérateurs téléphoniques les plus populaires en Russie sont MTS, Megafon et Beeline.

Vous pouvez facilement acheter une carte SIM à votre arrivée, Il y a des boutiques dans chaque centre-ville.

D’après mon expérience, Beeline fonctionne mieux pour les villages et les régions les plus reculées. Mais si vous êtes au milieu de nulle part, il est peu probable que vous ayez un signal téléphonique.

Pour une utilisation en ville, je trouve Megafon très bien.

Exemple de ce que vous pouvez obtenir pour 650₽ – 10€ avec Megafon : 20Gb d’internet, 400 minutes d’appel en Russie + quelques réseaux sociaux comme Telegram illimités.

Conseils : si vous prévoyez de voyager dans toute la Russie, assurez-vous que la carte SIM que vous achetez fonctionne également dans d’autres régions.

Crimée : attention aux frais d’itinérance !

La Crimée a ses propres opérateurs de téléphonie mobile. Si vous n’avez pas acheté de forfait spécial pour la Crimée avec, disons, MTS, ils vous factureront très cher et toutes vos données disponibles envolées après quelques minutes sur Instagram

Ces « plans de vacances spéciaux de 2 semaines en Crimée » sont plus chers que d’obtenir une carte SIM locale sur la péninsule.

Vous pouvez en acheter un dès la sortie de la gare routière ou ferroviaire en Crimée. Par exemple, une dame vend des cartes SIM Volna Mobile devant la porte de la gare routière de Sébastopol. Impossible de la manquer, elle a une table avec des piles de cartes SIM sous un parasol.

Caucasus NR

La fin du printemps jusqu’au début de l’automne est probablement le meilleur moment pour visiter la Russie si vous craignez le froid, mais c’est plus une question de préférences personnelles. La Russie est une destination à visiter à n’importe quelle période de l’année.

Voici des exemples d’expériences géniales selon les saisons :

  • Hiver : Le lac Baïkal est sans aucun doute le plus magique quand il est gelé, ambiance de Noël sur la Place Rouge de Moscou, ski dans les montagnes du Caucase.
  • Printemps : Maslenitsa et nombreuses fêtes nationales surtout si vous souhaitez voir des défilés militaires.
  • Été : Randonnée dans les montagnes fleuries : Altaï, Oural ou Caucase. Les nuits blanches de Saint-Pétersbourg.

    L’été de Baboushka (été indien) comme l’appellent les locaux est mon moment préféré dans le Sud. Les touristes estivaux sont rentrés chez eux en septembre, les températures sont beaucoup plus agréables, les prix sont plus bas et les plans de dernière minute est plus faisable. C’est le moment idéal si vous aimez les activités de plein air.
  • Automne : Attendez-vous à voir les premières neiges tomber en voyageant vers l’est fin octobre. L’ouest de la Russie est couvert des couleurs chaudes d’automne pendant un peu plus longtemps.
2023 russia travel guide

Une à deux semaines

L’itinéraire classique : Moscou – Saint P. – Kazan

Première fois en Russie ? C’est le meilleur itinéraire de voyage pour avoir se faire une bonne idée de ce que le pays a à offrir.

De la cathédrale Saint-Basile sur la Place Rouge à la mosquée Sharif de Kazan, visitez certains des meilleurs musées et galeries d’art du monde, goûter à des plats de toute la Russie et assistez à des spectacles dans de splendides théâtres.

Trains à grande vitesse entre ces villes et vols + bus internationaux et vers Moscou et Saint P.

L’itinéraire Caucasien : Sotchi – Grozny – Derbent

De la mer Noire à la mer Caspienne. Un parcours très accessible mais hors des sentiers battus. Le Caucase du Nord vous épatera par sa diversité de paysages, de visages, de cuisines et de langues.

Profitez de la Riviera russe à Sotchi, passez votre matinée à la plage et votre après-midi dans les montagnes de la station balnéaire de Krasnaya Polyana. Rendez-vous ensuite à Grozny pour visiter le Dubaï du Caucase, voir par vous-même la vraie Tchétchénie que les médias refusent de montrer. Enfin, rencontrez les habitants les plus hospitaliers de Russie au Daghestan tout en visitant l’ancienne cité de la route de la soie, Derbent.

Vols internationaux vers Sotchi, Grozny et Makhachkala. Bus depuis Tbilissi et bus + train depuis Bakou.

L’itinéraire Sibérien : Irkoutsk – Baïkal – Oulan Oude

Explorez le passé historique de la Sibérie dans l’agréable ville d’Irkoutsk, découvrez le lac Baïkal joyau bleu de Russie et les mythes et légendes locales de l’île d’Olkhon, enfin prenez un train le long des rives sud du lac et découvrez la culture bouddhiste d’Oulan Oude mélangée à l’architecture soviétique.

Vols depuis Moscou, trains depuis la Chine et la Mongolie.

La route du Far – Est russe : Vladivostock – Khabarovsk – Kamchatka

Un voyage d’aventure à la découverte de l’Extrême-Orient russe. Commencez à Vladivotock, la ville portuaire étonnamment très occidentale, dirigez-vous vers le nord jusqu’à Khabarovk pour voir la Chine de l’autre côté du fleuve Amour. Envolez-vous vers le Kamchatka au-dessus de la mer d’Okhotsk et découvrez la Russie comme vous ne l’avez jamais vue, pleine de volcans et de geyers.

Conseil : faites un détour par Birobidjan et découvrez le tout premier État juif créé.

Vols internationaux vers Vladivostok.

Un mois ou plus

De l’Anneau d’Or au Cercle Arctique : Moscou – Villes de l’Anneau d’Or – Saint P – Mourmansk

L’itinéraire classique avec un plus. Explorez les points forts des capitales russes, puis dirigez-vous vers certaines des villes historiques les plus magiques de l’Anneau d’Or comme Souzdal, Vladimir ou Rostov Veliki. Enfin, prenez le train Arktika au-dessus du cercle polaire arctique jusqu’à Mourmank dans la péninsule de Kola, vous pourrez peut-être voir des aurores boréales si vous voyagez en hiver !

Trains à grande vitesse entre Moscou et Saint P. Vols et bus internationaux vers Moscou et Saint P.

Le Transsibérien : L’ultime aventure

De Moscou à Vladivostok, un voyage en train de 9288 kilomètres pour admirer la nature sauvage de la Sibérie et voir le plus grand lac d’eau douce du monde : le Baïkal. Une aventure épique et unique pour découvrir la vraie Russie, son incroyable diversité de peuples et de paysages.

Lisez mon guide complet du débutant sur le transsibérien pour en savoir plus.

N’oubliez pas de partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *