8 endroits à visiter absolument en Kabardino – Balkarie

8 endroits à visiter absolument en Kabardino – Balkarie

La nécropole médiévale d'Eltyoubyuou en Kabardino - Balkarie dans le Caucase du Nord

La Kabardino – Balkarie est une république située pile au centre du Caucase du Nord. Elle abrite le plus haut sommet d’Europe, le mont Elbrus, ainsi que 6 sommets de plus de 5000 mètres. Hautes montagnes, glaciers, cascades, ville des morts, parc national, lac chimique… L’histoire, la nature et les montagnes sont partout dans la république !

Voici une liste des 8 meilleurs endroits à visiter en Kabardino – Balkarie. Ils ne nécessitent aucun permis frontière, sauf si vous voulez randonner loin dans les montagnes du sud de la région.

Le mont Elbrouz en Kabardino - Balkaria dans les montagnes du Caucase du Nord
Assurance voyage russie

Une assurance est obligatoire pour voyager en Russie et faire une demande de visa (et d’e-visa)

Je recommande Attollo Assistance (assistance 24h/24 et 7j/7, frais médicaux jusqu’à 35 000 €, rapatriement)


1 – Naltchik

Нальчик – Nalchik, la capitale de Kabardino – Balkarie est très probablement l’endroit où vous arriverez en premier. Depuis l’époque soviétique, la ville est connue pour ses saunas, ses bains d’eau chaude et de boue, ses dizaines de sources minérales et nombreux parcs.

Les quelqu’un lieux incontournables à visiter en ville sont le « marché aux chèvres » où des produits en laine sont vendus toute l’année, la montagne Malaya Kizilovka où se trouve le restaurant Sosruko en forme du célèbre héros de la mythologie Nart, le parcours de santé « 1000 marches » qui ne mène nulle part et le musée national.

Naltchik est accessible en avion ou en train depuis Moscou et en marshroutka depuis les républiques et régions voisines.

2 – Verkhnaïa – Balkaria

Верхняя Балкария / Haute – Balkarie – Situé dans la vallée de Tcherek, l’ancien village de Verkhnaïa – Balkaria était une colonie balkar laissée à l’abandon en 1942 après que tous ses habitants de 8 villages aient été accusés à tort de collaboration nazie. Le NKVD a mené une opération punitive et massacré hommes, femmes et enfants.

En 1944, toute la population balkar fut accusée de collaboration avec les nazis et déportée vers l’Asie Centrale.

Les ruines de Verkhnaïa – Balkaria sont accessibles librement, il suffit de traverser le pont à côté de l’hôtel-restaurant. Il y a un vieux panneau qui explique l’histoire des lieux, mais tout est écrit en russe.

Des bus quotidiens partent pour Verkhnaïa – Balkaria depuis la gare routière N°2 de Naltchik.

3 – Le parc national de Prielbroussié

Приэльбрусье национальный паркLe parc national de Prielbroussié est le seul parc national de Kabardino – Balkarie. Il s’étant sur 10 000 kilomètres carrés autour du mont Elbrouz dans la vallée de Baksan, son territoire couvre dhautes montagnes, cascades, lacs alpins, etc. Un endroit parfait pour les amoureux de montagnes et amateurs de randonnée !

Depuis le village de Tserkol, qui se trouve tout au bout de la route, il y a de nombreuses randonnées à faire à la journée, pour tous les niveaux, mais si vous vous éloignez trop, vous risquez de vous retrouver dans la zone frontière et vous devez donc avoir un permis pour vous y balader.

Quelques suggestions de randonnées : le lac Syltrankol, la cascade Shyranbashi-Sou, la cascade Tserkol, les gorges Adyl-Sou…

Je vous recommande vraiment de demander un permis frontière (gratuit),et ne pas être déçu pour ne pas avoir le droit d’aller où vous souhaitez.

Il y a au moins un bus quotidien depuis la gare routière de Naltchik jusqu’au village de Tserkol pendant la haute saison, mais il serait peut-être judicieux de le réserver à l’avance si vous le pouvez.

4 – Le mont Elbrouz

Эльбрус – Le mont Elbrouz culminant à 5 642 mètres est le plus haut sommet d’Europe. Ce volcan endormi est situé à l’extrême sud de la république de Kabardino-Balkarie, à la frontière avec la Géorgie.

Il offre des vues à couper le souffle pour les alpinistes expérimentés désireux de grimper à son sommet (permis et guide obligatoires) mais vous pouvez également avoir des vues magnifiques sur l’Elbrouz sans monter tout en haut. Depuis la station de Polïana Azaou après le village de Tserkol, prenez le téléphérique jusqu’à la station Gara-Bashi située à 3847 mètres d’altitude (pas besoin de permis).

Il y a au moins un bus quotidien de la gare routière de Naltchik à Tserkol pendant la haute saison, mais il serait judicieux de le réserver à l’avance.

Si vous prenez le téléphérique jusqu’à la dernière station (ou même à mi-chemin), prenez au moins une veste coupe-vent, même en été. Je portais la mienne, ainsi qu’un bonnet et des gants en plein mois de juillet.

5 – Les lacs Golouboïé

Озеро Голубое – Les lacs Goluboïé ou lacs bleus sont un groupe de 5 lacs karstiques situés dans la vallée de Tcherek, presque les uns à côté des autres. Très populaire parmi les touristes locaux qui visitent la Kabardino – Balkarie, le lac le plus accessible s’appelle Tserik-Kel, et se trouve juste à côté de la route principale. Il est considéré comme l’un des lacs les plus profonds de Russie car personne n’a jamais réussi à atteindre le fond. L’eau est si claire qu’on peut y voir au travers sur des dizaines de mètres.

On peut y faire le tour et s’y promener gratuitement, il y a quelques étals de souvenirs locaux. Des excursions de plongée peuvent également être organisées.

Des bus quotidiens vont jusqu’à la Verkhnaïa – Balkaria depuis la gare routière N°2 de Naltchik et font un arrêt devant le lac.

6 – Fardyk – Késhéné, la Cité des Morts balkar

Город Мёртвых Фардык-Кешене – Fardyk – Késhéné également connue sous le nom de nécropole d’Eltyoubyou est la cité des morts de balkar, l’une des trois nécropoles les plus grandes et les mieux conservées du Caucase du Nord avec Dargavs en Ossétie du Nord et Tsoy – Pédé en Tchétchénie.

La nécropole est située dans la vallée de Tchegem et considérée par les Balkars comme le centre historique de la Balkarie. Il n’y a que 8 cryptes bien conservées que les archéologues datent entre le Xème et XVIème siècle, et la plupart des sépultures découvertes ont été faites selon les coutumes musulmanes.

Le complexe de Fardyk – Késhéné est situé au sud du village d’Eltyoubyou. La zone frontalière ne commence que quelques kilomètres plus loin sur la route, donc aucun permis frontière n’est nécessaire pour visiter la nécropole.

Depuis la gare routière N°2 de Naltchik, prendre un bus pour Bouloungou (au moins un par jour). Eltyoubyou est situé 5 kilomètres avant Bouloungou, et le poste frontière juste après.

7 – Le lac Bylym

Озеро Гижгит, Былым & Былымское – Le lac Bylym , également appelé lac Guijguite ou Bylymskoé, est un réservoir artificiel fabriqué pendant l’Union Soviétique et utilisé comme décharge pour les usines voisines de Tyrnyaouz qui produisaient des métaux tels que le molybdène et le tungstène.

Bylym est un de ces lacs trop bleu et inhabituel pour lesquels la Russie est célèbre. Le lac et ses montagnes environnantes sont splendides mais pour votre propre santé, n’y trempez même pas un orteil. Tout le tableau périodique des éléments chimiques est toujours présent même si ça fait des années que les déversements chimiques ont cessés et qu’il y a des petits poissons dans l’eau.

Le lac est situé hors de la route principale le long de la vallée de Baksan. Prenez n’importe quel bus depuis Naltchik en direction de Tyrnyaouz ou Tserkol et arrêtez-vous au croisement de la route et du chemin en terre battue, marchez (ça monte) ensuite les 5 derniers kilomètres jusqu’au lac.

8 – La route panoramique jusqu’à Djily – Sou

Джилы-Су – Djily – Sou, également orthographié Djili – Sou, qui signifie « eaux chaudes » en balkar, est un espaces naturel avec de nombreuses cascades et sources chaudes.

La route vers Djily – Sou depuis Kislvodsk est considérée par de nombreux touristes russes comme l’une des plus belles routes du Caucase du Nord car elle se trouve du côté nord del’Elbrouz et offre donc une vue imprenable sur le plus haut sommet d’Europe.

La majeure partie de l’itinéraire se trouve dans la république de Karatchaïevo – Tcherkessie, mais Djily – Sou est situé sur le territoire de la Kabardino – Balkarie.

Il n’y a pas de transports en commun vers Djily – Sou, vous devez vous y rendre par vos propres moyens.

accedez a la bibliotheqye de ressources 1 1
La nécropole d'Eltyoubyou en Kabardino-Balkarie dans le Caucase du Nord

Pour plus d’inspirations et d’idées de lieux à visiter, jetez un œil à mes suggestions d’itinéraires de voyage en Kabardino – Balkarie.

Vous appréciez cet article et ces infos ? Pensez à m’offrir un chaï pour soutenir ce blog !

N’OUBLIEZ PAS DE PARTAGER !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *