Guide de voyage en Ossétie du Nord – Alanie

Guide de voyage en Ossétie du Nord – Alanie

Ossétie du Nord Alanie

Dernière mise à jour : 16/12/2022

La république d’Ossétie du Nord – Alanie (en Russe Северная Осетия-Алания) est tristement liée à des troubles, guerres et attaques meurtrières. Souvent décrite comme république privilégiée et favorite de Moscou au détriment de ses voisines Musulmanes, l’Ossétie est sûrement la plus développée.

Voyage hors des sentiers battus, entre géopolitique, montagnes grandioses, mythologie et histoire, l’Ossétie a beaucoup à offrir !

RUssia travel 22 1

Informations générales

  • Capitale : Vladikavkaz (Владикавказ)
  • Population : Environ 700 000 habitants
  • Langues : Ossète et Russe
  • Religion : Christianisme Orthodoxe, Paganisme et Islam Sunnite
  • Visa : l’Ossétie du Nord fait partie de la Fédération de Russie, il vous faudra donc un visa Russe si nécessaire selon votre nationalité.
  • Frontière : Le seul poste frontière pour aller en Géorgie se situe à une trentaine de kilomètres de Vladikavkaz. Entre crises diplomatiques et intempéries, le poste de Verkhni Lars peut fermé très rapidement.

Comment aller en Ossétie du Sud ?

L’unique moyen d’aller en Ossétie du sud : entrer par l’Ossétie du Nord, en Russie.

La frontière avec la Géorgie est fermée. Il vous faudra donc passer par l’Ossétie du Nord avec au préalable l’obtention d’un laissez passer des autorités d’Ossétie du Sud. Un Graal pour moi inaccessible en 2019 quand j’ai essayé de l’obtenir.

Vous pouvez tenter votre chance au Consulat de la République d’Ossétie du sud à Vladikavkaz, ou contactez les authorités via mfa-rso@mail.ru et consul.mfa-rso@yandex.com. Consultez aussi le site officiel. N’hésitez pas à me faire part de votre succès. Ou non.

Option de dernier recourt si vraiment vous devez assouvir votre curiosité : Allez directement à la frontière avec un billet dans votre passeport … A vos risques et périls.

Note : Les autorités d’Ossétie du Sud ont commencé à discuter de leur adhésion à la Fédération de Russie quelques mois avant les référendums de 2022 et l’annexion des républiques de RPD & RPL du Donbass et d’autres territoires ukrainiens.

Depuis, ils ont interrompu les procédures. Ça ferait de l’Ossétie du Sud aux yeux des autorités locales un sujet de la Fédération de Russie, donc aucun visa ou permis supplémentaire ne serait requis pour entrer dans la région.

C’est quoi « Alanie » ?

Le royaume d’Alanie été au Moyen – Âge l’ancêtre de l’actuelle Ossétie. Les Ossètes sont les descendants des Alains, venu de Perse et d’Asie Centrale. La capitale de l’Alanie s’appelait Maghas (Les Ingouches ont nommé leur capitale « Magas » …) et été localisée en actuelle Karatchaïevo – Tcherkessie.

Où dormir

L’Ossétie du Nord étant prisée des touristes Russe, il y a beaucoup de choix d’hébergements à Vladikavkaz ; des auberges de jeunesse (elles sont honnêtement toutes à éviter) aux grands hôtels.

Les villages autour de Verkhny Fiagdon proche de Dargavs sont très touristiques avec un choix varié d’hébergements. Beaucoup sont directement disponible sur Ostrovok.ru, l’alternative à Booking.com.

Transport

Vladikavkaz se situe à environ 1700 kilomètres de Moscou. Des vols journaliers de 2h30 relient les deux capitales et environ 36 heures en train (réservez directement sur le site officiel – actuellement inaccessible sans VPN et il est impossible de reserver avec une carte Visa ou Mastercard à cause des sanctions).

Des Marshroutkas sont disponibles un peu partout et aussi pour rejoindre l’Ingouchie et la Kabardino – Balkarie entre autre.

Il y a des transports publiques qui vont à Verkhny Fiagdon, proche de Dargavs, la cité des morts. Cliquez ici pour lire le guide complet.

Sécurité

Comme ses voisines, l’Ossétie est « fortement déconseillée sauf raison impérative » par France Diplomatie. La zone frontière avec la Géorgie et l’Ossétie du sud est sensible et surveillée militairement.

La région a aussi connue par le passé un conflit armé avec l’Ingouchie voisine, un afflux de réfugiés Ossètes du Sud et des attaques terroristes (ex. Beslan)

Les forces de sécurité Russes et Ossètes étant très présentent sur les routes principales et la situation étant relativement calme ces dernières années, je ne pense pas qu’il y ai raison de s’inquiéter.

Je suis passée de nombreuses fois en Ossétie du Nord et jamais je ne me suis sentie en danger.

À lire et à voir

Si vous avez des recommandations de livres ou films documentaires sur la région, n’hésitez pas à partager en commentaire.

RUssia travel 23 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *