9 choses à savoir avant de voyager seule en Tchétchénie

9 choses à savoir avant de voyager seule en Tchétchénie

Tchétchénie

Dernière mise à jour : 21/11/2022

La Tchétchénie n’est pas vraiment la première destination qui vous viendra à l’esprit lorsque vous pensez à des « endroits sûrs à visiter pour une femme seule ».

Pourtant je recommande la Tchétchénie à mes amies à la recherche d’une destination hors des sentiers battus. Je la recommande même 100 fois plus que la Géorgie. Pourquoi ? Les fortes coutumes religieuses et culturelles font qu’une femme étrangère est traitée avec respect !

Il m’a été très difficile de trouver des informations de voyage fiables sur la Tchétchénie ces dernières années, et je n’ai rien trouvé par/pour des femmes voyageant seules.

J’ai quand même décidé d’aller passer quelques semaines seule à voyager en sac à dos et auto-stop.

Voici 9 choses que j’aurais aimé savoir avant d’arriver à Grozny :

RUssia travel 38 1

1 – Les femmes Tchétchènes portent des robes longues et des jupes midi

Avant d’arriver en Tchétchénie j’étais au Daghestan, où j’ai essayé de glâner des informations à droite à gauche. Les gens m’ont dit que « la plupart des femmes » portent des jupes. C’est faux. TOUTES les femmes portent des jupes/robes. Et moi j’ai débarquée à Grozny en jeans.

Les femmes tchétchènes portent toutes des jupes et robes longues

J’avais l’impression d’attirer l’attention autant qu’en Iran sans foulard … Pourtant ce n’était pas forcément une mauvaise chose, les gens me repéraient de l’autre côté de la rue avec de grands sourires juste pour dire bonjour et me souhaiter la bienvenue.

En temps normal, j’essaie toujours de me fondre dans la masse le plus possible. Mais en Tchétchénie, j’ai réalisé après quelques heures que cette attention n’était pas si mauvaise. Justement, ça me pemettait de rencontrer des locaux très facilement, qui ne m’auraient peut-être pas remarqué si justement j’étais habillée à la mode locale.

2 – Les gens parlent beaucoup plus anglais qu’on ne le pense

La Tchétchénie est probablement LE coin de Russie où les jeunes n’ont pas peur de parler anglais !

C’est très facile de communiquer avec les gens. Les Tchétchènes sont instruits et très ouverts aux étrangers contrairement aux idées reçues. Ils sont en général sociables et curieux.

Même les plus plus agés trouveront un moyen de communiquer avec vous, que ce soit via une application de traduction ou un appel vidéo à l’un de leurs proches vivant en Europe de l’ouest ! Oui, ça m’est arrivé, et plus d’une fois : un appel vidéo en plein milieu de la rue avec un grand-oncle Tchétchène vivant en Belgique par exemple …

3 – Mieux vaut être à l’aise avec les hommes armés en uniforme

Voyager en Tchétchénie aujourd’hui est possible et sécurisé pour la simple et bonne raison qu’il y a une forte présence policière dans la République.

Si la vue d’hommes en uniformes armés jusqu’aux dents d’AK47 vous fait peur ou vous met mal à l’aise, alors envisagez peut-être d’aller ailleurs.

En Tchétchénie vous les verrez sur les routes, dans l’avenue principale de Grozny, devant les bâtiments gouvernementaux … un peu partout quoi.
Ils sont pourtant très sympas, et si vous êtes perdu, demandez-leur simplement le chemin !

Présence policière élevée en Tchétchénie
Source image : Le Monde

4 – Gardez vos distances

La Tchétchénie, est une région très conservatrice. N’offrez pas de serrer la main la première, certains hommes sont plus religieux que d’autres.

Et si vous vous baladez avec un homme à moins que ce ne soit un grand-père, gardez éventuellement une distance un peu plus large que d’habitude.

Tchétchénie

5 – Cigarettes & tatouages

Arrêtez de fumer pendant votre séjour là-bas & couvrez vos tatouages. Encore une fois, la Tchétchénie est conservatrice. Vous aurez sûrement droit à des regards soutenus si vous fumer en extérieur à la vue de tous.

6 – Couvrez-vous lorsque vous visitez une mosquée

Il y a plein de jolies mosquées à visiter, que ce soit le Cœur de la Tchétchénie à Grozny, ou la plus grande mosquée de Russie à Shaly, portez un foulard et évitez les heures de prière.

Demandez aux gens à l’extérieur si vous pouvez entrer, et vous aurez peut être droit à une visite guidée de leur part !

Mosquée à Grozny, Tchétchénie

7 – Ne parlez pas en mal des dirigeants …

On me l’a dit et répété : « les murs ont des oreilles » en Tchétchénie.

Dirigents 1

8 – Ne demandez pas à un homme la direction des toilettes

Non, je ne plaisante pas. En Tchétchénie, on ne demande pas la direction des toilettes à une personne du sexe opposé !

9 – Ne refusez pas une invitation

D’accord, à moins que le gars ne soit louche et que vous ayez un mauvais pressentiment. Mais si un(e) Tchétchène vous invite, ça vient forcément du cœur et il est considéré comme impoli de dire non.

Mieux vaut être flexible sur votre emploi du temps, ou simplement reporter l’invitation, mais ne refusez pas. En plus les gens sont si accueillants que vous ne voulez vraiment pas manquer cette chance de mieux les connaître !

RUssia travel 37 1

Préparez-vous à un choc culturel, ce n’est pas la Russie ordinaire, ni la Géorgie. La Tchétchénie est un « pays » à part entière (vous m’avez comprise) : langue, culture, état d’esprit, cuisine, tout est différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *