Traverser la frontière Russie – Estonie

Traverser la frontière Russie – Estonie

Traverser la frontière Russie - Estonie

Voyager vers et depuis la Russie est assez compliqué depuis l’année dernière et soyons honnêtes, ce n’est pas demain la veille que ça va changer …

J’ai traversée la frontière Ivangorod – Narva vers l’Estonie en bus en Septembre 2022 et dans ce post je vous explique comment j’ai fait en détails.

Note : J’ai un passeport français/européen et je suis allée en Russie avec un visa touristique de 3 mois.

Traverser la frontière Russie - Estonie

Le seul transport public entre la Russie et les pays baltes est le bus. Il n’y a pas de trains ni d’avions disponibles.

Le billet de bus

J’ai acheté mon billet de bus sur Tutu.ru (avec une carte MIR), une plateforme de réservation russe, seulement 4 jours avant mon départ. Il n’est pas nécessaire d’imprimer le billet, le e-ticket sur votre téléphone fera l’affaire.

Mon billet de Saint-Pétersbourg à Riga m’a coûté 4 400₽, environ 73€ à ce moment là.

Vous pouvez acheter le votre directement à la gare routière. Ex. À la gare routière de Saint-Pétersbourg, cherchez le comptoir LuxExpress tout à droite.

Vous pouvez aussi acheter un billet directement sur le site de la compagnie (carte Visa/Mastercard)

Le voyage

J’ai pris un bus de Saint-Pétersbourg à Riga. Le bus est parti pile à l’heure après que le chauffeur ait vérifié les passeports, visas et documents nécessaires de chaque passager. Il avait un accent des pays baltes, m’a parlait en russe mais je suppose qu’il pouvait aussi parler anglais.

Le bus était tout neuf avec le wifi (a fonctionné tout le trajet, en Russie et jusqu’à Riga ma destination finale), des prises électriques, des sièges spacieux, des WC et même des boissons chaudes gratuites.

Frontière d’Ivangorod, Russie

Arrivé à la frontière d’Ivangorod, il y a eu 2 contrôles avant d’entrer dans la zone douane/immigration. Des gardes sont montés dans le bus et ont vérifié les passeports de tout le monde.

Nous sommes arrivés aux douanes / immigration. On est tous descendus du bus en récuperant nos baggages avant d’entrer.

Douanes : tous les bagages sont scannés, les deux jeunes femmes présentent m’ont demandé si j’avais des dollars américains et des médicaments (pas de questions sur les euros).

Immigration : pas une seule question. Je ne pense pas que la dame parlait anglais. Elle ne m’a pas dit un mot mais j’ai eu droit à un sourire.

Note : Ivangorod est une ville située dans la zone frontalière russe, les étrangers ont besoin d’un permis frontière pour la visiter. Lisez mon guide complet sur le permis frontière pour en savoir plus.

Traverser la frontière Russie - Estonie

On est tous remonté dans le bus pour traverser le no man’s land entre la Russie et l’Estonie.

Note : le chauffeur du bus ne faisait ses annonces qu’en russe. Si vous ne comprenez pas la langue, suivez simplement les autres passagers. L’ordre n’a pas vraiment d’importance, ça n’ira pas plus vite.

Frontière de Narva, Estonie

Même chose, tout le monde est sorti du bus, a pris ses bagages et est entré dans le bâtiment de l’immigration.

Il n’y a pas de scan des bagages, allez seulement à la douane si vous avez quelque chose à déclarer après l’immigration.

Il y a un contrôle électronique des passeports pour les détenteurs de passeports européens, vous ne parlerez donc à personne.

Après l’immigration, suivez le panneau de bus au sol jusqu’à la salle d’attente réservé aux passagers de bus. Attendez jusqu’à ce que vous soyez appelé par votre chauffeur. Il y a des toilettes et des sièges pour patienter.

Traverser la frontière Russie - Estonie

Le passage frontière a pris 2 heures tout au plus. Mon bus n’était pas plein, en fait était probablement à un quart de sa capacité en passagers.

Les personnes qui voyageaient avec moi semblaient être toutes des Russes vivant en Estonie et en Lettonie. Ils avaient des passeports européens.

L’arrivée à Riga, ma destination

Le bus n’avait que 45 minutes de retard par rapport à l’heure prévue. Au total, c’était un trajet en bus de 12 heures environ.

Conseils

  • Le bus fait pas d’arrêt café ou autre. Ce n’est pas un bus russe longue distance mais un bus international. Ravitaillez vous avant le voyage.
  • Le wifi fonctionnait tout le temps, en Russie, en Estonie et en Lettonie. Vous pouvez facilement travailler en ligne ou regarder un film.
  • Si vous allez à l’aéroport de Riga comme moi, marchez 5 minutes depuis la gare routière internationale de Riga. Le bus 22 pour l’aéroport circule jusqu’à 23h30. Le billet coûte 2€ et on peut payer par carte (Visa/Mastercard. Pas de carte bancaire russe). Mon chauffeur parlait parfaitement anglais.
  • Je vous recommande de garder quelques heures de marges si vous avez un vol à prendre. Le bus partira sûrement à l’heure, mais le passage de la frontière pourrait prendre plus de temps pourrez être simplement coincé dans la circulation.
  • LuxExpress circule également depuis/vers Moscou. J’ai pris un train de nuit de Moscou à Saint-Pétersbourg pour prendre mon bus pour Riga au lieu de faire un trajet en bus de plus de 30 heures de Moscou à Riga directement. Mon voyage a était un peu plus confortable et court.
Traverser la frontière Russie - Estonie

N’oubliez pas de partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *