Top 13 des endroits à visiter en Kalmoukie

Top 13 des endroits à visiter en Kalmoukie

Les meilleurs endroits à visiter en Kalmoukie

La Kalmoukie est la seule « nation » bouddhiste d’Europe dans la région sud de la Volga, et quasi inconnu des voyageurs. Je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à ce que mon itinéraire en auto-stop prévu à la dernière minute me fasse traverser la steppe kalmouke et que je me retrouve à Elista un peu par hasard.

Vous recherchez une destination insolite que très peu de monde visite, avec une longue histoire et une culture unique ? Ne cherchez pas plus loin ! Dans cet article, je partage avec vous 13 lieux incontournables pour découvrir l’unique République de Kalmoukie, où le bouddhisme règne, le sable chante et les antilopes courent dans la steppe.

Dernière mise à jour : 02/03/2024

Le temple bouddhiste d'Elista au coucher du soleil en Kalmoukie en Russie
Assurance voyage russie

Une assurance est obligatoire pour voyager en Russie et faire une demande de visa (et d’e-visa)

Je recommande Attollo Assistance (assistance 24h/24 et 7j/7, frais médicaux jusqu’à 35 000 €, rapatriement)


C’est quoi un Khouroul ?

Un Khouroul (en russe Хурул) est le nom d’un temple bouddhiste en Kalmoukie. C’est l’équivalent d’un Datsan (Дацан) en Bouriatie et d’un Khouré (Хурэ) à Touva.

1 – Shakyamouni khouroul

Золотая обитель Будды Шакьямуни – Également connu sous le nom de temple Bourkhan Bashin Altan Soumé ou temple doré, le khouroul Shakyamouni est le monastère bouddhiste central situé en plein milieu d’Elista, la capitale de Kalmoukie. De loin le temple le plus facile à visiter de la région, il a été construit en 2005 après la visite du Dalaï Lama.

C’est le plus grand temple bouddhiste d’Europe et abrite la deuxième plus grande statue de Bouddha de Russie (la première se trouve à Lagan, près de la mer Caspienne).

Il y a des dizaines de stupas autour du khouroul et quatre entrées aux principaux points cardinaux. À l’intérieur du temple, vous trouverez un petit musée que je vous recommande de visiter.

Prières quotidiennes et cours de langue tibétaine.

Comment s’y rendre : Le temple est situé en plein centre ville d’Elista sur la rue Lenina.

2 – La Porte Dorée

Золотые ворота – La Porte Dorée appelée aussi Altn Bosch en kalmouke est située dans le parc Droujba (parc de l’amitié). Il s’agit d’un arche sacré de 15 mètres de haut construit à la fin des années 90, symbolisant la prospérité, la force etc. et comportant 28 peintures représentant l’histoire et la vie des Kalmoukes.

On dit que si vous marchez sous Altn Bosch, votre esprit sera purifié et mis sur le « chemin blanc « , c’est-à-dire le « bon chemin » dans la vie … (je ne suis pas un experte en bouddhisme)

Comment s’y rendre : La Porte Dorée est situé au centre d’Elista, rue Lenina et à environ 15 minutes à pied du khouroul Shakyamouni.

3 – Mémorial de la déportation des Kalmouks

Исход и возвращение (Exodus and return) – Comme beaucoup d’autres, la population kalmouke a été accusée de collaboration nazie et entièrement déportée en Sibérie en 1943. Elle n’a été autorisée à retourner en Kalmoukie qu’à la fin des années 1950. On estime que près de 20% des Kalmouks sont morts en exil.

Ce mémorial est composé d’un monument « Exode et retour » ainsi qu’un petit musée à l’intérieur d’un ancien wagon utilisé pour transporter les gens en Sibérie.

Comment s’y rendre : Le mémorial est situé dans la partie Est d’Elista. Vous pouvez marcher (40 minutes) depuis le centre-ville ou prendre une marshroutka (voir Yandex Maps pour l’itinéraire détaillé).

4 – Le Musée de la culture Oïrat

Музей кочевых народов – Le musée de la culture Oïrat est un musée interactif en plein air sur la culture nomade kalmouke avec plusieurs yourtes. Vous pouvez vous habiller avec des costumes nationaux, écouter de la musique traditionnelle et même apprendre le tir à l’arc.

C’est un musée plutôt petit mais tout à fait unique pour en apprendre davantage sur le patrimoine des Kalmouks.

Comment s’y rendre : soit marcher une demi-heure depuis le centre-ville, soit prendre une marshroutka (voir Yandex Maps pour l’itinéraire détaillé).

5 – La Pagode des Sept Jours

Пагода Семи Дней – Nommée d’après les Sept Bouddhas de l’Antiquité, la Pagode des Sept Jours est l’un des principaux sites touristiques d’Elista avec le khouroul Shakyamouni. Située sur la place Lénine, la pagode de 15 mètres a remplacé le leader communiste en 2005.

À l’intérieur, vous trouverez un grand moulin à prières en cuivre et or avec des mantas en langues tibétaine, sanskrite et kalmouke.

Comment s’y rendre : La pagode est située juste à côté de la Porte Dorée, dans le centre ville d’Elista.

6 – Khourout Syakyousm – Syoumé

Сякюсн-Сюме – Le khourout Syakousn-Syoumé est ce que les habitants appellent « l’ancien » khourout ». Il n’est pas beaucoup plus vieux que le Shakyamouni khouroul, il a simplement été construit avant, en 1996 et à l’extérieur d’Elista comme centre d’apprentissage.

Le temple a été construit dans un style tibétain, blanc, entouré de moulins à prières, drapeaux, stupas et de la steppe kalmouke. A ne pas manquer, j’ai adoré l’endroit.

Comment s’y rendre : Situé à environ 6 kilomètres d’Elista, près du village d’Arsha, prenez une marshroutka depuis le centre-ville (voir Yandex Maps pour l’itinéraire détaillé).

7 – Le peuplier solitaire

Одинокий тополь – Le peuplier solitaire est un arbre sacré planté dans la steppe de Kalmoukie au XIXe siècle par un moine bouddhiste qui a rapporté la graine de son pèlerinage au Tibet. Mais il diverses histoires/légendes sur comment/par qui/quand/pourquoi il a été planté.

La vue de cet arbre solitaire dans la steppe désertique du sud de la Russie est vraiment unique ! C’est aujourd’hui un sanctuaire pour les bouddhistes kalmouks qui ont installés des stuppas et des drapeaux tout autour du peuplier. En 2019, il a été nommé « arbre de l’année » en Russie.

Près du peuplier se trouve une source d’eau considérée comme sacrée par les locaux car on peut y mettre le feu ! Si, si, je vous assure ! l’eau contient beaucoup de méthane. Elle est semblable aux sources d’eau en Azerbaïdjan comme la « source de feu Yanar Boulgar ».

Comment s’y rendre : c’est plus facile avec votre propre véhicule mais également accessible en transports en commun : Depuis l’arrêt de bus « Astanovka – Остановка » à Elista prendre le bus « Elista – Khar Boulouk » (Эlistа – Хар-Булук), puis marcher 5 kilomètres depuis Khar – Boulouk jusqu’au peuplier solitaire (voir l’itinéraire détaillé sur Yandex Maps).

8 – La Réserve Naturelle de Chernye Zemli

Заповедник Чёрные земли – La réserve naturelle de Chernye Zemli, alias la réserve naturelle des Terres noires, est une Réserve de l’UNESCO de près de 500km². Elle a été créée en 1990 pour la préservation de la flore et de la faune de la région des basses terres de la mer caspienne, en particulier des saïgas, la seule espèce encore vivante d’antilope eurasienne.

Elles étaient au bord de l’extinction avec seulement 3 500 saïgas en 2015, mais aujourd’hui, même si l’espèce est encore loin d’être sauvée, leur nombre est passé à 10 000 !

La réserve est divisée en 2 : la zone Stepnoï est destinée à la protection des saïgas et le lac Manych-Goudilo est une zone humide peuplée d’espèces d’oiseaux rares.

Important : il est bien entendu interdit de cueillir des fleurs ou de toucher la faune pendant votre visite.

Comment s’y rendre : Depuis la gare routière d’Elista, prendre un bus Elista – Artésian (Элиста – Артезиан) jusqu’au village de Komsomolskoye. Environ 3 heures – Tous les jours (voir l’itinéraire détaillé sur Yandex Maps).

Le bureau de la réserve de Chernye Zemli est situé dans le village de Komsomolskoye. Vous ne pouvez pas vous déplacer seul dans la réserve et devez être accompagné d’un membre du personnel/guide.

Site officiel ici

9 – L’ethno village d’Adyk

L’ethno village d’Adyk est un petit complexe touristique de yourtes pour promouvoir la culture traditionnelle kalmouke/oïrat : maison d’hôtes, chameaux, musée, cuisine locale et bien plus encore !

Situé dans le village d’Adyk, il y a également une source d’eau à proximité à laquelle on peut y mettre le feu (eau+méthane)

Depuis quelques décennies déjà la steppe kalmouke se transforme en sable et autour d’Adyk on peut entendre le fameux sable « chantant » des dunes créé par un vent fort et sec de la steppe.
Un phénomène dingue qui produit un son semblable à celui d’un orgue !

Comment s’y rendre : depuis Elista. Comme pour la Réserve Chernye Zemli, prenez un bus Elista – Artésian (Элиста – Артезиан) depuis la gare routière d’Elista et arrêtez-vous à Adyk, situé 60 kilomètres avant Komsomolskoe (voir l’itinéraire détaillé sur Yandex Maps).

10 – La vallée des lotus

Située près de la petite ville de Lagan sur le delta de la Volga, la vallée du lotus est, comme son nom l’indique, pleine de lotus et le meilleur endroit pour les voir fleurir en été, généralement en juillet et août en Kalmoukie.

La fleur de lotus est même représentée sur les armoiries et le drapeau de la Kalmoukie. Dans le bouddhisme, la fleur de lotus est sacrée. et symbolise la pureté car elle parvient à sortir propre des eaux boueuses et représente la naissance de Bouddha.

Note : les lotus en fleurs peuvent également être vus dans les régions d’Astrakhan et de Volgograd.

Comment s’y rendre : Depuis la gare routière d’Elista, il y a des bus pour Lagan. 300 kilomètres.

11 – Le centre de saïga Yashkoulskii

Сайгачий питомник Яшкульский – Le centre d’élevage de saïgas ‘Yashkoulskii’ est un parc de près de 70 hectares destinée à protéger les saïgas, la seule antilope eurasienne qui à survécue jusqu’à nos jours. Comme cette petite antilope n’est pas facile à repérer dans la steppe kalmouk,e pour être sûr d’en apercevoir, vous devriez visiter le centre Yashkoulskii.

Les saïgas font parties du patrimoine vivant des steppes de Kalmoukie. Elles vivaient déjà avec les mammouths !

Le parc est entouré d’une clôture pour protéger les saïgas semi-sauvages des prédateurs, et notamment des humains malheureusement. Sans ces centres d’élevage, ces petites antilopes uniques n’existeraient plus aujourd’hui.

Comment s’y rendre : Difficile sans véhicule.
L’endroit est perdu au milieu de la steppe
.
L’adresse est Ulitsa Tchkalova, 36, Elista (voir la carte pour l’emplacement exact). Mieux vaut appeler (ou demander à une personne russophone de le faire pour vous) avant de vous y rendre 8847 22 2-06-28 (En russe Адрес: г. Элиста, ул. Чкалова, 36, тел. 8847 22 2-06-28



Il n’y a pas de transports en commun pour y aller. Le village le plus proche est Ermeli.

12 – Le lac rose de Meklet

Меклетинское озеро – Le lac Meklet ou Mekletinskoye est la version kalmouke de la mer Morte. Un lac rose situé dans la réserve naturelle de Chernye Zemli. Il est préférable de le visiter au printemps car le lac s’assèche pendant les mois chauds de l’année, et vous n’y trouverez rien que de la terre sèche rose.

La couleur rose du lac provient d’un pigment sécrété par des algues. Très semblable aux lacs roses que l’on trouve en Crimée ou même en Australie.

Comment s’y rendre : Le lac se trouve à l’intérieur de la réserve naturelle de Chernye Zemli. Depuis la gare routière d’Elista, prenez un bus Elista – Artésien (Элиста – Артезиан) jusqu’au village de Komsomolskoye. Environ 3 heures – Tous les jours (voir l’itinéraire détaillé sur Yandex Maps).

Le bureau de la réserve naturelle Chernye Zemli est situé dans le village de Komsomolskoye. Vous ne pouvez pas vous déplacer seul dans la réserve et devez être accompagné d’un membre du personnel/guide.

13 – Lagan

Лагань – Lagan est la deuxième plus grande ville de Kalmoukie après Elista, établie dans les années 1870 sur une île du même nom dans le delta de la Volga, à seulement quelques kilomètres de la mer Caspienne.

La ville est célèbre pour sa statue de Bouddha Maitreya de 13,5 mètres de haut, la plus haute statue de Bouddha de Russie située à l’intérieur du complexe du monastère de Dardeling, également connu sous le nom de Lagansky Khouroul.

Anciennement nommée Kaspiysky, cette ville un peu endormie est un endroit idéal pour explorer les marais du delta de la Volga !

Comment s’y rendre : Depuis la gare routière d’Elista, il y a des bus pour Lagan. 300 kilomètres.

Des moulins à prières bouddhistes à Elista en Kalmoukie en Russie
Like it ? Pin it !

Dîtes moi en commentaires si après avoir lu cette liste vous ajoutez la Kalmoukie à votre bucket list de voyage ?

N’OUBLIEZ PAS DE PARTAGER !

Vous appréciez cet article et ces infos ? Pensez à m’offrir un chaï pour soutenir ce blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *