Permis frontière

Permis frontière

Après les galères du visa, voici celles du permis frontière !

Je vous explique ici tous les détails pour obtenir ce précieux sésame ! C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, à la seule condition que le FSB ne vous prenne pas pour un potentiel espion déguisé en touriste lambda qui prétend partir à la rencontre des baboushkas Tchétchène et vous refuse purement et simplement la demande …

Dernière mise à jour : 06/11/2022

Permis frontiere FR

C’est qui le FSB ?

Le sigle FSB vaut pour « Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie », comprendre « service secret », alias KGB version XXIe siècle.

Ce sont eux qui gèrent les frontières, qui approuvent ou non votre demande de permis, et même votre entrée sur le territoire Russe si vous n’avez pas un profile qui sonne claire à la charmante dame de l’immigration qui n’a pas daignée vous sourire.

Mais ne craignez rien, tant que vous n’êtes pas journaliste sous couverture, dissident politique ou ne menacez les intérêts de Vova, aucun soucis à vous faire, promis !

kgb still watching you 1 e1578518246823

Qui doit demander un permis frontière ?

Pour faire simple, tout le monde. Même les citoyens Russe, à moins qu’ils ne soient du coin.

La zone dite « frontière » est plus ou moins une bande de 5 à 10 kilomètres (cela varie selon les régions) à partir des frontières extérieures c’est à dire avec la Géorgie, l’Ukraine, le Kazakhstan, la Lettonie, la Finlande et tout autre pays frontalier. Pas besoin de permis par exemple entre les républiques du Daghestan et de la Kalmoukie, qu’on soit bien d’accord.

Alors, que ce soit pour aller visiter le château d’Ivangorod dans l’oblast de Leningrad, les tours Vainakh en Ingouchie, rendre visite aux Nenets dans le Grand Nord Sibérien ou même prouver au soldat à la frontière que si si vous avez le droit de passer la frontière à pieds, ils vous faudra ce bout de papier !

Pour l’ascension de l’Elbrus en Kabardino – Balkarie, un guide est obligatoire. Il ou elle doit faire la demande de permis pour vous.

Comment et où fait-on la demande ?

C’est assez simple si l’on se débrouille un minimum en Russe … Il faut remplir le formulaire en cyrillique, l’envoyer par email (écrire un petit mot doux en Russe) au bureau du FSB de la région concernée avec la copie du passeport et celle du visa.
Une demande par personne, de même pour les enfants. Vous devriez avoir une réponse entre deux semaines et un mois et demi, donc prenez vous y en avance. S’ils ne vous répondent pas, n’hésitez pas à leur renvoyer un ou deux emails, ou même à les appeler si vous parlez Russe ou demander à un ami Russophone si vous en avez un.

Vous trouverez ici la page officielle de tous les bureaux du FSB (traduisez la avec Google) avec par région l’adresse email où il vous faudra envoyer votre formulaire de demande, leur numéro de téléphone si vous avez le courage et la patience, et bien-sûr l’adresse du bureau où aller récupérer le permis, parce que oui il faut aller le chercher en personne muni de votre passeport.

Vous trouverez ici le formulaire vierge à remplir. Il est universel pour tout le pays.
Note : ils ont mis à jour le formulaire en 2021. Il doit s’agir du № 89 et non du formulaire № 455 de 2017. J’ai demandé plusieurs permis frontières en juin 2022 et une demande avec l’ancien formulaire sera rejeté même s’ils sont quasiment identiques …


Notez qu’en Russie pour cocher une case dans un formulaire on ne fait pas une croix « X » mais un « V » dans la case.

Comment remplir le formulaire ?

Il vous faudra les éléments suivant :  un visa russe, une adresse en Russie (hôtel ou ami(e)), vos dates de voyage dans la zone frontière (si vous ne savez pas au jour près, mettez approximativement par rapport à vos dates de visa), un numéro de téléphone (je recommanderais de mettre un numéro Russe, d’où l’intérêt d’avoir un ami sur place), votre passeport, et surtout le ou les noms des « район » (raïone) c’est à dire « district » (un peu comme les communes en France mais à grande échelle, c’est la Russie quand même) où vous souhaitez aller.

Attention, la zone frontière peut être étalée sur plusieurs « districts ».

Et là vous vous demandez sûrement : « Mais comment je fais pour trouver le nom d’un district moi? »

Et bien, Wikipédia et Google Maps sont vos amis ! Cherchez « divisions administratives » ou « subdivisions » avec le nom de la région que vous souhaitez, si vraiment c’est trop inconnu du Wikipédia francophone, cherchez en anglais, mais le mieux reste encore une recherche en Russe et vous n’aurez plus qu’à copié collé les noms dans votre formulaire PDF.

Et si ma demande est refusée ?

Votre demande peut être refusée pour deux raisons principales : Votre formulaire est mal rempli ou il manque un document, ou bien votre profile est suspicieux et le FSB ne veut pas de vous dans une région potentiellement sensible et/ou dangereuse.

Par exemple la frontière avec l’Ukraine est politiquement sensible ou encore la frontière entre la Tchétchénie et la Géorgie peut être dangereuse avec la présence éventuelle d’Islamistes radicaux (tout du moins, c’est leur motif de refus).

La seule solution, refaire une demande si vous en avez encore le temps en espérant que celle ci soit finalement acceptée, ou bien changer vos plans de voyage, la Russie est le plus grand pays du monde quand même!

permis frontière
Exemple de permis frontière

Combien ça coûte ?

Financièrement ça ne vous coûte rien si vous faites les démarches par vous mêmes, et si l’officier qui vous remet le permis vous demande quelque chose, c’est qu’il souhaite un bakchich … Je vous déconseille fortement cette méthode avec un officier du FSB ou quelconque officier à n’importe quel échelon.

Malheureusement vous allez y passer du temps si vous ne maîtrisez pas assez le Russe. Sauvegardez une copie avec toutes les informations requises sauf les dates et les noms des districts, pour la prochaine fois, ça vous économisera du temps !

Notez que si vous rentrez dans un parc national ‘touristique » autour de Dombaï par exemple, en zone frontière, il vous faudra votre passeport, le permis et payer une « taxe » d’entrée pour pouvoir y accéder, celle ci n’est pas un bakchich !

Mordovie page FR 3

Besoin d’un coup de pouce ? Envoyez moi un message via le formulaire de contact !

Dîtes moi en commentaire si ce guide vous a été utile !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *