Mordovie, le guide

,

Bien avant d’être la soit disant terre d’accueil de Depardieu (3 jours à Saransk, un passeport Russe & une tunique panar, ont fait de lui un citoyen à part entière), la République de Mordovie située dans la région Volga – Oural est le territoire ancestral des Mordves, le plus large peuple Finno – Ougrien de Russie.

Hors des sentiers battus et pourtant à deux pas – ou plutôt un train de Moscou – découvrez la Mordovie et ses habitants accueillants !

Dernière mise à jour : 06/11/2022

6 endroits 3

Informations générales

Capitale : Saransk

Population : environ 800 000 habitants

Langues : Mokcha, Erzya & Russe

Les langues Mordves, le Moksha & l’Erzya regroupées sont considérées comme langues en danger par l’UNESCO avec moins de 40 000 locuteurs qui vivent aussi en dehors de Mordovie, dans les républiques voisines comme au Tatarstan, Bachkortostan (Bachkirie) & dans la région de Nijni Novgorod.

Religions : Christianisme Orthodoxe à majorité, empreint de rites païens.

Autres minorités : Il y a une petite communauté de Tatars qui sont Musulmans Sunnites.

Les Mordves

Qui sont – ils ?

Peuple Finno – Ougrien originaire des territoires du basin de la Volga, ils sont cousins des Hongrois & Finnois. Les Mordves représentent le plus large peuple Finno – Ougrien de Russie, plus nombreux que Maris, Komis et autres Oudmourtes.

Un ou deux peuples Mordves ?

Le mot « Mordve » est un exonyme en Russe qui désigne les Moksha et les Erzya ensemble. Ceux ci s’indentifient distinctement par leur noms respectifs. Ces derniers sont aussi divisés en sous groupes :

  • les Moksha : inclus les Karataï (Qarataï) qui vivent au Tatarstan et ont subis une influence majeur par les Tatars. Leur langue est considérée par les chercheurs comme un dialect du Tatar avec du vocabulaire Moksha.
  • Les Erzya : inclus les Teryukhane quasi complètement assimilés avec les Russes, et les Shoksha.


D’après des chercheurs et linguistes, les Mordves sont originaires des régions entre les rivières Volga, Oka et Souna. Une division s’est faite au VIe siècle avec pour conséquences des différences linguistiques, d’apparences, sur les costumes nationaux et jusque dans le folklore.
Les Moksha et les Erzya ne se mariaient pas entre eux jusqu’à leur Christianisation par les Russes.

Les 2 langues sont elles mêmes divisés en plusieurs dialectes qui ne sont pas vraiment intelligible en elles au point de se demander si elles sont vraiment liées. Il y a de nombreuses théories et avis entre les linguistes tant Russes qu’étrangers.

Image inside post template 5

Cuisine nationale

Historiquement parlant, les Mordves sont des peuples de cueilleurs, chasseurs & pécheurs; les plays nationaux sont basés sur ces aliments. Le boeuf a remplacé le lièvre & autres gibiers et le poisson est servi sous toutes ses formes : bouilli, séché, fermenté, fumé & même cru.

Quelques plats & boissons Mordves à goûter absolument :

  • Patte d’ours (Медвежья лапа en Russe | овтонь лапат en Erzya & офтонь мадят en Moksha). Alors non ce n’est pas littéralement une patte d’ours cuite au BBQ, ni une viennoiserie fourrée à la crème mais plutot un mélange de porc et de bœuf dont on fait un steak haché, le tout est saupoudré de chapelure de pain noir pour donner l’aspect d’une patte d’ours.
  • Soupe Shourba. Elle est généralement préparé dans un bouillon de poisson, mais a aussi des versions à la viande de boeuf.
  • Une boisson appelée « posé » Elle a faible teneur en alcool & est fabriquée à base de betterave sucrière à laquelle on ajoute de farine de seigle, de malt et de houblon. C’est un peu le Kvass Mordve. Auparavant, elle était considérée comme une boisson rituelle pendant les cérémonies Païennes.
  • Pajankaï en Erzya & Kurgon en Moshka est une « tarte » avec pommes de terre et fromage tvorog (cottage cheese). Le festival Mordve de Kurgonya y est justement dédié. 

Autres :

  • Shongaryam, une bouillie de millet
  • Manniki, des crèpes de semoule
  • Topon orichkat, un dessert au fromage tvorog semblable au syrniki
  • Pachat, des crêpes épaisses à base de farine de millet
  • Balanda, une soupe d’été aux légumes & feuilles de chardon

Le meilleur restaurant de Saransk pour goûter à la cuisine Mordve est sûrement le Mordovskoe Podvorye.

Mon choix personnel de restaurant préféré en ville tant pour le service que pour les meilleures pelminis que j’ai mangé en Russie à ce jour (je n’exagère même pas) : le « Otmennaya Pelmennaya« . Sur Google Maps il est indiqué comme définitivement fermé au moment où j’écris ces lignes à l’automne 2021 donc à vérifier.

Image inside post template 6
Panneau quadrilingue à Saransk

Où dormir

Avec la Coupe du monde 2018, Saransk s’est dotée de dizaines d’hôtels et d’auberges de jeunesse, c’est très simple de trouver où dormir dans la capitale, il y en a pour tout les budgets. Attention aux dits « hostels » qui sont pour beaucoup des dortoirs de travailleurs masculins où la propreté est vraiment douteuse.

Dans le reste de la Mordovie comme un peu partout en Russie il y a des hôtels et ou guesthouses trouvable directement sur Ostrovok.ru, la meilleure alternative à Booking.com.

Réservation de dernière minute & voyage hors saison, je suis pour ma part allée à l’hôtel Olympia, très bon rapport qualité prix et la réceptionniste était adorable.

Image inside post template 3 1

Transport

C’est très facile de voyager en train jusqu’à Saransk :

Directement depuis Moscou en moins de 10h. Il y plusieurs trains par jour, y compris des trains de nuit avec arrivée au petit matin.
Il y a aussi des trains depuis Nijni Novgorod et Kazan. Réservez directement sur le site officiel (actuellement inaccessible sans VPN et il est pour le moment impossible de reserver avec une carte Visa ou Mastercard à cause des sanctions) de la compagnie ferroviaire nationale Russe.


Vous pouvez vous déplacer facilement en bus et « marshroutka » (mini bus collectifs) entre les villes et villages. Vous trouverez forcément un bus pour n’importe quel village au fin fond de la Mordovie depuis la gare routière de Saransk.

Image inside post template 7
Sculptures du musée Stepan Erzya

Top 3 des endroits à visiter en Mordovie

  • Saransk, la capitale. Facile d’accès en train depuis Moscou, la ville offre un excellent aperçu de ce que la Mordovie a à offrir : Restaurants, musées et gentillesse de ses habitants.
  • Temnikov, une petite ville au Nord Ouest de la Mordovie. Visitez le monastère de Sanaksar entouré de fôret de pins au bord de la rivère Moksha.
  • Le centre de la culture nationale Moksha dans le village de Staraya Terizmorga. Voir sur Yandex maps, à coté de l’église Nikolaï Tchoudotvortsa.
Image inside post template 4

À lire & à voir

Oubliez le Lonely Rlanet et autre guide du Routard pour avoir des infos sur la Mordovie, les guides de voyages ne parlent pas ou peu de la Mordovie et de ses habitants. Regardez, lisez et écoutez plutôt :

Si vous avez des recommandations de livres ou films documentaires sur la région, n’hésitez pas à partager en commentaire !

6 endroits

Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *