Novorossiysk, ville héro de l’URSS sur les bords de la mer Noire

Novorossiysk, ville héro de l’URSS sur les bords de la mer Noire


Le mémorial soviétique de Malaya Zemlya à Novorossiysk au bord de la mer noire dans le sud de la Russie

Novorossiysk, une ville héro de l’Union Soviétique dont très peu on entendu parler, est située dans le kraï de Krasnodar, entre les stations balnéaires d’Anapa et de Gélendjik dans la baie de Tsemes.

C’est l’un des plus grands ports de Russie qui est libre de glace toute l’année, chargeant quotidiennement fret et pétrole.

J’ai visité Novorossiysk pendant l’été 2022 et ai beaucoup apprécié mes quelques jours là-bas. La ville a l’ambiance des plages du sud, de l’histoire soviétique à chaque coin de rue et son arrière-pays cache l’un de vignoble les plus célèbre de Russie.

Novorossiysk est selon moi un endroit à ne pas manquer si vous voyagez entre Krasnodar et Sotchi.

Ce guide contient tout ce que vous devez savoir pour visiter Novorossiysk, y compris comment s’y rendre, où dormir et manger, et les lieux incontournables de la ville.

Dernière mise à jour : 19/02/2024

Le port de Novorossiysk au couché du soleil dans le sud de la Russie
Assurance voyage russie

Une assurance est obligatoire pour voyager en Russie et faire une demande de visa (et d’e-visa)

Je recommande Attollo Assistance (assistance 24h/24 et 7j/7, frais médicaux jusqu’à 35 000 €, rapatriement)


Histoire en bref

La ville de Novorossiysk a été fondée au XIXème siècle à l’emplacement de la forteresse turque de Soudjouk-kalé.

Bien avant ça, les archéologues affirment que le lieu était habité depuis le Ve siècle avant J-C. Novorossiysk s’appelait autrefois Bata, une ville commerciale grecque du royaume du Bosphore qui échangait des céréales et du poisson.

Bata a été détruite au IIe siècle avant J.-C. par les Alains. Les tribus circassiennes s’y sont installées avant d’être expulsées par les Khazars et les Mongols et se sont déplacées vers les montagnes.

Au XIIIe siècle, la baie de Tsemes appartenait à la Horde d’Or. Ensuite, la forteresse Batario a été construite par les marchands Gênois, qui contrôlaient les routes commerciales maritimes entre l’est et l’ouest. La forteresse a défendue la ville des tribus circassiennes.

En 1943, une poignée de soldats soviétiques, dont L. Brejnev, ont défendus la ville contre les nazis, d’où le titre de ville héro de l’URSS en 1973.

Aujourd’hui, la ville de plus de 270 000 habitants est la base navale de la flotte russe de la mer Noire et l’un des plus grands ports maritimes de Russie qui charge quotidiennement des marchandises et du pétrole.

Tableau "Fuite de la bourgeoisie de Novorossiysk en 1920" par Ivan Vladimirov
Fuite de la bourgeoisie de Novorossiysk en 1920 par Ivan Vladimirov – Musée d’histoire contemporaine de la Russie à Moscou

Not so fun facts : #1 Il y a des sanctions sur le port commercial de Novorossiysk depuis le printemps 2022. Pourtant, ça n’en a pas l’air quand on regarde le trafic constant de cargos dans la baie.

#2 La baie de Tsemes est parfois frappée par des tempêtes et la bora, des vents violents qui peuvent atteindre jusqu’à 220k/h.

Comment s’y rendre

  • En train : La gare est assez éloignée du centre-ville, mieux vaut prendre un bus plutôt que de marcher. Elle est située au milieu du port et ça sent le pétrole dès la sortie du train.

    Il y a des trains quotidiens depuis/vers Moscou et Krasnodar (y compris le train à grande vitesse Latoshka). Pour aller à Sotchi, il faut changer à Touapsé.

    Vous pouvez réserver votre billet en ligne directement sur RussianTrain avec une carte Visa/Mastercard.
  • En bus : La gare routière est située en plein centre, à côté du marché central. Il y a des bus longue distance de Novorossiysk à Sotchi, Krasnodar, pour la Crimée et au-delà. Il n’y a qu’un seul guichet (kassa) pour acheter un billet et la dame ne parle pas anglais.
  • En avion : L’aéroport de Novorrossiysk ne fonctionne à cause de l’OMS. L’aéroport le plus proche est celui d’Adler (Sotchi).
  • En bateau : Autant que je sache, il n’y a plus de bateau passagers vers d’autres pays de la mer Noire. Vous pouvez contacter la compagnie detransport maritime russe Transflot, le port de Novorossiysk est après tout l’un des plus grands ports de Russie.

Où dormir

Novorossiysk est une ville d’affaires plus que de loisirs et vacances, mais il y a beaucoup d’hébergements pour tous les budgets.

J’ai séjournée au Chocolat hostel. C’était une réservation de dernière minute au milieu de l’été, donc je n’avais pas beaucoup de choix. Très propre, personnel agréable, pas d’anglais parlé, pas de fenêtres dans les chambres. C’est celui sur le côté droit de la route venant du centre-ville. Réservation uniquement avec une carte bancaire russe.

Où manger

Je suis restée quelques jours à Novorossiysk et j’ai 2 très bons endroits à mentionner pour leur excellente cuisine et service.

  • Kafé Noy excellente cuisine Caucasienne
  • Eniki Beniki pour une large gamme de très bons pelminis et autres classiques russes

Quelques autres endroits vus en me baladant, ils avaient l’air super mais je n’avais pas le temps, ni l’envie : Nabokov Khizhnaya Kofeya pour du café et des livres, le restaurant Kavkazsky Dvorouk si comme moi vous aimez la cuisine caucasienne. J’ai aussi repéré une stolovaya halal devant la gare routière des marshroutkas.

Si vous n’avez pas le temps d’aller à Abraou Diourso, vous pouvez toujours goûter leur vin au 1870 Abrau restaurant.

Les lieux à visiter

Novorossiysk a de l’histoire soviétique à chaque coins de rues ou presque. Voici les meilleurs endroits à visiter en ville :

  • Le croiseur Mikhail Koutouzov était un croiseur de la marine soviétique puis russe et est maintenant un musée naval. Vous serez surpris par sa taille ! A voir absolument quand on est en ville. Site officiel
  • Le mémorial de Malaya Zemlya. La structure massive en béton représente un navire d’où débarque des soldats soviétiques. En 1943, une poignée de soldats ont héroïquement défendu la ville contre les nazis. D’où le statut de ville héroïque soviétique.

    À l’intérieur du bâtiment, on y trouve une galerie-musée avec des plaques de noms de soldats et des chansons patriotiques soviétiques qui jouent en fond.
  • Le musée-réserve historique d’État de Novorossiysk alias le musée des traditions locales est un endroit idéal pour en apprendre d’avantage sur le passé de la ville. À l’époque du royaume du Bosphore, qui était un ancien royaume gréco-scythe, la ville s’appelait Bata. Il y a beaucoup d’objets et de découvertes archéologiques exposés dans le musée.

    Il fait également partie d’un projet de route touristique, The Bosporan Kingdom Golden Ring, un itinéraire de voyage pour découvrir les villes historiques du Royaume du Bosphore réparties entre la Crimée et la région du Kouban. Pour en savoir plus sur le projet jetez un oeil sur le site officiel.
  • L’allée des Héros est un autre mémorial soviétique situé dans le parc autour de Ploshchad’ Guéroyev.
  • Le marché central est l’endroit idéal pour acheter légumes et fruits frais, locaux et bon marché. Il est situé en plein centre-ville. On peut y accéder à pieds via le parc le long de la rue Soviétov puis rejoindre la place Lénine en vous rendant à la gare routière.
  • La promenade du bord de mer, de vieux canons y sont exposés, différentes statues, un mémorial du marin inconnu et bien d’autres. C’est agréable de s’y balader, l’endroit est verdoyant et très propre.
  • A l’opposé de la ville, de l’autre côté du port, on trouve les ruines du palais de la culture soviétique construit en 1940-1941. Il a été bombardé avant son ouverture. Aujourd’hui les ruines sont restés en guise de mémorial.
  • Au sud de la ville, dans le village de Myskhako se trouve le mémorial de Dolina Smerti alias la Vallée de la Mort. C’était un lieu important pour la défense de la ville. Leonid Brejnev qui a participé à la bataille de Novorossiysk y a planté un arbre dans les années 70.
  • Le vignoble d’Abraou Diourso. Une excursion d’une journée dans le village au bord du lac d’Abraou Diourso est à ne pas manquer! Prenez une marshroutka pendant 20 minutes pour boire le meilleur vin mousseux de Russie au bord d’un magnifique lac entouré de vignes.

J’ai adoré la ville pour plusieurs raisons : les gens sont sympas et décontractés, la baie à des allures de fjord, c’est beaucoup moins touristique que les stations balnéaires de Sotchi, Touapsé, Guélendjik ou Anapa sur les côtes de la mer Noire et c’est une ville soviétique d’importance historique.

Voilà, un guide de voyage complet sur la ville héro soviétique de Novorossiysk. Dîtes moi en savoir commentaire si elle est sur votre bucket list de voyage en Russie !

Un touriste qui marche devant le mémorial soviétique de Malaya Zemlya à Novorossiysk dans le Caucase du Nord en Russie

N’OUBLIEZ PAS DE PARTAGER !

Vous appréciez cet article et ces infos ? Pensez à m’offrir un chaï pour soutenir ce blog !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *