Abkhazie : itinéraire de voyage dans un pays qui n’existe pas

,

L’Abkhazie est un petit pays méconnu de la majorité du monde, pourtant il existe vraiment. Ce petit territoire au bord de la mer Noire, bordé de palmiers et de hautes montagnes du Caucase en arrière-plan, est habité par environ 250 000 Abkhazes hantés par la peur de perdre leur identité. Les traces de la guerre de 1992-93 sont encore visibles de nos jours : de nombreuses maisons détruites et abandonnées avec des impacts de balles sur les murs, dans le même état depuis 28 ans faute d’argent et de reconnaissance internationale.

Voyager en Abkhazie, c’est découvrir une petite nation en quête de reconnaissance et un bout de terre au centre du grand jeu géopolitique du Caucase !

Dernière mise à jour : 07/11/2022

J’ai voyagé deux fois en Abkhazie pendant plusieurs semaines. J’adore ce pays et j’ai l’intention d’y retourner dès que possible pour explorer davantage les montagnes et le sud du pays.

Voici quelques suggestions d’itinéraires de voyage pour vous aider à planifier le votre, que vous n’ayez que quelques jours à passer à Soukhoum ou un mois entier pour explorer cette magnifique partie du Caucase.

L’Abkhazie est divisée en 7 districts (Район = rayone en russe) et possède 3 réserves naturelles avec des espèces végétales endémiques du Caucase. Voyager en Abkhazie n’est pas seulement politique, la nature y est vraiment incroyable et unique !

Vous pouvez nager dans les eaux chaudes de la mer Noire le matin et randonner dans les montagnes du Grand Caucase l’après-midi !

RUssia travel 50 1

Sur la carte en haut de la page vous trouverez tous les emplacements des lieux suivants. Je vous recommande fortement d’utiliser maps.me en Abkhazie au lieu de Google Maps ou même Yandex Maps. Les noms peuvent être orthographiés différemment du cyrillique au latin, vous trouverez donc les noms en russe dans ce post pour faciliter vos recherches sur carte.

Abkhaziamapdistricts 2

District de Gagra

  • Gragra (Гагра), la plus grande ville du district est une station balnéaire avec de nombreux restaurants sur la promenade au bord de la plage. C’est censé être l’endroit le plus chaud d’Abkhazie et même en hiver, le temps y est très agréable. Hors saison – lisez, en dehors des vacances des Russes – elle se transforme en une ville fantôme assez glauque.
  • Mamdjyshkha (Мамджишха) est une montagne de 1800 mètres juste derrière Gagra. En quelques heures, vous pouvez randonner jusqu’au sommet et profiter d’une vue imprenable sur la côte de Soukhoum jusqu’à Sotchi en Russie. Le sentier est bien indiqué sur maps.me. Avant l’effondrement de l’Union Soviétique, ils avaient prévu d’y contruire d’une station de ski et avaient ont même fait une route sinueuse goudronnée depuis Gagra.
  • Pitsounda (Пицунда) est une petite station balnéaire cachée sous les pins au bord de la mer Mer. Pitsounda a donné son nom à la baie de Pistounda, l’une des plus grandes de la côte orientale de la mer Noire. La ville est à mon avis beaucoup plus agréable que Gagra
  • Grotte de Kroubera (Пещера Крубера) également connu sous le nom de grotte de Voronya-Krubera est la deuxième grotte la plus profonde du monde. Plus de 2 000 mètres de profondeur ! J’ai vu des offres de tours organisés dans les rues de Gagra & Soukhoum mais je n’y ai pas participé. Je suppose de toute façon que les visites pour les touristes lambdas ne descendent pas aussi bas.

    La grotte la plus profonde au monde est appelée Veryovkina, et est située dans dans la même zone. Les spéléologues ne savent pas sa profondeur exacte puisqu’ils n’ont pas encore atteint le fond !
  • Le canyon de Khashoupsé (Хашупсе) est un canyon d’environ un kilomètre 5 kilomètres de la route principale depuis Gantiadi. Il y a un droit d’entrée à payer pendant la haute saison. Évitez d’y aller s’il a beaucoup plu les derniers jours ou s’il va pleuvoir. Vous marcherez littéralement dans le lit de la rivière et il peut y avoir un fort courant. Des accidents se produisent chaque année, donc soyez prudent !
Abkhazia

District de Goudaouta

  • Novy Afon (Новый Афон), Nouvel Athos (ou New Athos comme d’autres blogueurs anglophones l’appelle), est une destination très touristique et a plusieurs milliers d’années d’histoire. C’est probablement la plus jolie ville côtière d’Abkhazie, avec une nature luxuriante, une eau turquoise et des babouchkas sympas qui vendent leurs produits hors de prix aux touristes russes. Si vous n’avez que quelques jours en Abkhazie, je vous recommande fortement de venir ici même pour une journée.

Lieux à visiter à Novy Afon :

  • Le magnifique monastère orthodoxe de Novy Afon construit en 1875 par des moines grecs du mont Athos. Mesdames, jupes longues et foulards sont obligatoires pour entrer et sont fournis à l’entrée au cas où vous avez oubliez les vôtres
  • La grotte de Novy Afon. Vous pouvez faire un petit de train dans cette immense grotte karstique découverte au milieu du XXème siècle. Préparez-vous à faire la queue en été, c’est plein de touristes russes.
  • La forteresse d’Anacopia est une ancienne forteresse byzantine à voir absolument pour une magnifique vue sur la baie. Anacopia était la capitale du royaume d’Abkhazie entre le VIIIe et le XIe siècle.
  • Vous pouvez regarder des trains russes (la ligne Moscou – Soukoum existe vraiment) passer par la gare abandonnée mais très jolie à côté du lac Psyrtshkha près de la centrale électrique aujourd’hui elle aussi abandonnée.
  • L’église de Saint Simon le Cananéen où le Saint homme serait mort, a été construite entre le IXe et le Xe siècle. La grotte/cellule où il a vécu pendant 2 ans se trouve à côté du chemin de fer. Vous devez grimper des escaliers sculptés dans la pierre pendant environ 10 minutes pour l’atteindre. Le sentier est indiqué sur Maps.me et l’endroit est toujours considéré comme un lieu saint de nos jours.

Je vous recommande de passer la nuit à Novy Afon. La ville, même si touristique est très agréable, les habitants sont sympas, il y a une belle plage, c’est facile de prendre une marshroutka pour Gagra ou Soukhoum depuis la route principale, et d’y trouver des petits resto & chambres chez l’habitants.

Abkhazia

Il y a plus d’endroits à découvrir dans ce district si vous avez le temps et souhaitez vous éloigner des endroits touristiques :

  • La réserve naturelle de Bichvinta – Mussera, le long de la baie de Pitsounda
  • L‘Église d’Ambara (Церковь Амбара), qui est aujourd’hui les ruines d’une grande basilique du VIIe siècle. C’était autrefois un repaire de pirates que tout le monde avait oublié jusqu’à ce qu’il soit redécouvert !
    L’église est située à quelques centaines de mètres de la mer Noire, après le village de Mussera et il y a un camping à côté si vous en avez envie dormir à la belle étoile en bord de mer pour une nuit.
IMG 20190710 125852

Il n’y a pas de transports en commun pour y aller. J’ai fait du stop depuis Goudaouta jusqu’à la route côtière et j’ai marché une demi-heure le long de la plage pour l’atteindre.

  • L’église de la Dormition dans le village de Likhny (Лыхны) est une église orthodoxe médiévale du Xe siècle. Il y a beaucoup de fresques ainsi que des inscriptions géorgiennes et grecques. Mesdames, encore une fois les jupes et foulards sont obligatoires pour entrer et vous pouvez en emprunter à l’entrée de l’église.
  • Les dolmens d’Otkhara (Дольмен Отхара). Oui, des dolmens. Okay, ce n’est pas Stonehenge, mais quand même, les cercles de pierres sont très visibles et c’est agréable de se promener dans les villages abkhazes paisibles sans touristes.
PANO 20190711 104603
  • Le monastère d’Otkhara (Отхара Монастырь) est le seul monastère d’Abkhazie construit dans la montagne. Semblable à Vardzia en Géorgie, mais un peu inaccessible. Le chemin commence à la ferme de truites. L’entrée de l’une des grottes est censée se trouver à quelques mètres au-dessus du sol, via une échelle. Un groupe de touristes russes et moi même n’avons pas réussi à trouver l’entrée. Le chemin se termine au milieu d’une forêt dense et nous n’avons pas pu aller plus loin. La promenade à travers la forêt le long de la rivière est pourtant vraiment sumpa, la mousse recouvre les arbres et donne l’impression de marcher dans une forêt enchantée !
  • Le lac Ritsa (озеро Рица) est l’un des endroits les plus touristiques d’Abkhazie. Le lac est assez grand, vous pouvez donc parfaitement éviter la foule. Le lac était déjà très populaire pour les dirigeants soviétiques comme Staline. Vous pouvez visiter sa datcha et même y faire une visite guidée (en Russe).
    Vous pouvez randonner jusqu’à l’autre lac Ritsa moins touristique et plus petit appelé Malaya Ritsa (Малая Рица), qui signifie Petit Ritsa. Le chemin est correctement indiqué sur Maps.me. Il y a beaucoup de randonnées à faire dans la région.
Abkhazia

Il n’y a pas de transports en commun pour Ritsa. Vous pouvez soit réserver une excursion pour vous y rendre, soit faire de l’auto-stop. Une route unique y mène et il y a beaucoup de touristes russes et de familles qui s’y rendent en été.

Si vous êtes un randonneur expérimenté cherchant à explorer davantage les montagnes environnantes, gardez à l’esprit que vous êtes à environ 5 kilomètres de la frontière de la Fédération de Russie. Je ne sais pas si un permis de zone frontalière ou un permis spécial est nécessaire pour randonner du côté abkhaze (pas besoin pour Ritsa) mais il vous faut absolument un permis pour la zone frontalière en Russie (plus un visa valide et avoir traversé par un poste frontière légal) pour être du côté russe. Le FSB garde les frontières, ne jouez pas avec leurs règles ou vous finirez dans une prison russe.

District de Soukhoum

Sukhum (Сухум) est la capitale de l’Abkhazie. Si vous n’avez que deux jours à passer en Abkhazie, c’est l’endroit où aller. La ville est un mélange de bâtiments soviétiques abandonnés et de cafés branchés. C’est « mort » mais vivant en même temps. Voici quelques-unes des nombreuses choses à voir et à faire à Sukhum :

  • Visitez le Parlement Géorgien abandonné avec un drapeau géant abkhaze flottant au vent. Il domine le centre-ville, vous ne pouvez pas le manquer. Il est possible d’entrer à l’intérieur et de mon jusqu’au toit du bâtiment. Superbes vues sur toute la ville, la mer Noire et les montagnes de là-haut !
Abkhazia
  • Le musée national abkhaze. Il a une partie soviétique mais le plus intéressant est l’exposition d’images et d’objets de la guerre. L’endroit est vraiment bien tenu, les dames qui y travaillent sont accueillantes mais tout est écrit en russe.
  • Promenez-vous sur la promenade le long de la plage : restaurants, cafés, plage et petits vieux qui jouent au backgammon. Profitez de la rivera Soviétique !
IMG 20190704 153536
  • L’ancien saunatorium soviétique. C’est à moitié abandonné mais aussi en partietoujours en activité ! Si vous souhiatez vous refaire une santé à la soviétique, c’est le bon endroit !

    Vous pouvez explorer les bâtiments abandonnés et chercher les mosaïques de Lénine cachées dans les jolis jardins verdoyants !
  • L’institut de recherche en pathologie expérimentale et en thérapie.

Ce centre de recherche soviétique a sa propre légende urbaine : un humain et un singe ont été croisés pour créer un surhumain. Je ne serais honnêtement pas surprise si c’était vrai, les scientifiques soviétiques vous savez …

Pendant la guerre d’Abkhazie, l’endroit a été endommagé et des singes se baladaient librement dans la ville, certains attaquant les gens. L’endroit n’a pas été réparé et des singes vivent toujours dans des cages rouillées. Ils font apparemment encore des recherches sur eux …

Pour être franche, je ne supporte absolument pas les zoos ou toute sorte de prisons pour animaux. J’y suis allé parce que j’avais entendu parler de l’endroit comme étant un « sanctuaire pour les singes », j’avais dans l’idée que ces singes soviétiques étaient vieux et qu’il n’en restait plus que quelques-uns puisque l’URSS s’est effondrée au début des années 90, on est d’accord ?
Je me suis trompéd et honnêtement je ‘en suis voulu parce que pour quelqu’un qui voyage beaucoup en Russie j’aurais dû savoir.

Ces singes font encore des bébés. Il y en a des centaines. Les cages sont vieilles mais tenues propres et les singes semblaient bien nourris, mais c’est probablement la seule bonne chose.

Précision : ça ne s’arrêtera pas simplement parce que vous n’irez pas & ne supportez pas ce genre de pratique. Les Russes n’y voient aucun problème. Ils vont pour s’amuser, ils pensent que c’est cool, ne voient aucune détresse animale ou quoi que ce soit de mal avec des singes en cage.

Si vous êtes sensible à la cause animale, je vous recommande fortement d’éviter cet endroit.

IMG 20190707 194917 034

Soukhoum est pile au centre du pays et vous pouvez tout à fait en faire votre base et faire des excursions à la journée à partir de là pour explorer le pays. Dans les cafés et restaurants de la ville vous rencontrerez peut-être du personnel qui parlent anglais. Ce sont très probablement des Circassiens de Syrie !

District de Goulrypch

À l’est du district de Soukhoum en direction de Gal et de la frontière géorgienne, vous traverserez le district de Goulrypch. Il y a deux endroits intéressants à découvrir :

  • L’aéroport international de Soukhoum, ou plutôt ce qu’il en reste. Il a été lourdement endommagé pendant la guerre et ne sert plus maintenant qu’une sorte de base pour l’armée russe et quelques vols intérieurs vers des villages de montagne sont encore effectués de temps à autres. Il y a toujours des hélicoptères militaires et des avions de passagers soviétiques abandonnés sur place.
IMG 20190707 104157

Techniquement, l’aéroport est surveillé et les touristes ne sont pas autorisés à le visiter. Une amie locale et moi avons eu de la chance. On a papoté et rigolé un peu avec le garde et suivis d’une visite privée de 10 minutes des alentours avant de nous faire virer par un autre garde.

Il y a quelques années, les autorités locales abkhazes ont parlé de le reconstruire et de recommencer les vols internationaux, donc peut-être dans un avenir proche il y aura des vols Moscou – Soukhoum ou Damas – Soukhoum ! Bon, oubliez une ligne EasyJet rapide & pas cher Tbilissi – Soukhoum .

  • Le palais de l’amour du prince Smetsky (Дворец князя Смецкого), proche de l’aéroport, caché caché dans une forêt, vous pouvez trouver les ruines du palais du prince Smetsky, construit en 1913 pour son épouse Olga. Elle avait la tuberculose et à l’époque c’était intraitable. Le médecin lui a quand même recommandé de dormir dans une pièce différente chaque nuit, avec de l’air pur et frais. Le prince Smetsky, qui était biensûr très riche et aimait sa femme plus que tout, a construit un palais avec 365 chambres pour qu’elle puisse dormir dans une nouvelle chaque nuit de l’année. Apparemment ça a marché puisqu’elle lui a survécue et est décédée à l’âge de 90 ans !

Le palais est malheureusement complètement abandonné mais vous pouvez toujours entrer à l’intérieur, monter un peu le grand escalier mais les étages ont presque complètement disparu. L’endroit devait être grandiose à l’époque !

Comme de nombreux bâtiments abandonnés en Abkhazie, il n’y a aucune sécurité ni aucun panneau interdisant de l’entrée. Ce n’est pas sûr, vous y entrez à vos risques et périls.

District d’Ochamtchiré

  • La ville d’Ochamtchiré (Очамчира) avait avant la guerre une importante population géorgienne. Aujourd’hui, elle semble vraiment vide et abandonnée plus que toute autre grande ville de la côte.

Vous pouvez facilement vous y promener à pieds, de la place de la ville jusqu’à la gare abandonnée (il y a encore des trains pleins de charbon de la mine de Tkvarcheli qui passent) et en bord de mer. La ville, même à la mi-juillet, semblait être vide de touristes russes …

J’ai tout de même vraiment apprécié mon séjour là-bas grâce de l’adorable famille chez qui j’ai loué une chambre !

  • A quelques kilomètres d’Ochamtchiré, sur la route principale vers Soukhoum, vous trouverez une sorte de source chaude abandonnée, avec de vieux tuyaux cassés d’où sort de l’eau chaude qui sent le soufre. Vous pouvez vous y baignez …
  • Kindghi (Кындыг), un village de datchas au milieu de la forêt qui mérite totalement d’être exploré.

    La petite forteresse de San Tommaso est une forteresse médiévale italienne construite au XIIIème siècle comme port d’échanges pour les marchandises génois. La forteresse est la seule encore débout en Abkhazie, et la vue sur la mer est superbe !

Il y a une plage tranquille à proximité avec un petit « café de plage ». Agréable de se détendre quelques heures.

À Kindghi, vous pouvez également découvrir des sources chaudes soviétiques en plein air avec des piscines etc. Les dames qui y travaillent sont adorables et l’endroit m’a semblait assez propre.

IMG 20190709 100129
  • La cathédrale de Mokva (Собор Моква) est l’une des plus anciennes cathédrales orthodoxes d’Abkhazie, construite au 10ème siècle. Le dernier prince souverain d’Abkhazie Michael Shervashidze y est enterré. La cathédrale est aujourd’hui très bien tenue par Sergey, cinquantenaire Abkhaze. Sa mère et sa grand-mère surveillaient déjà les lieux. Il habite juste à côté et ouvre la porte de la cathédrale aux touristes de passage. Il ne parle que russe mais il est super sympa !

Districts de Gal & Tkvarchéli

Les districts de Gal (Gali en géorgien – Гал) et Tkvarchéli (Ткварчели) étaient et sont encore majoritairement peuplés de Migréliens Géorgiens. Oui, des milliers de Géorgiens vivent encore en Abkhazie aujourd’hui. Si vous venez de la frontière d’Ingour, vous devriez remarquer de nombreux Géorgiens qui traversent, portant de gros sacs de marchandises. Ils sont autorisés à traverser la frontière selon la situation.

La plupart des blogs de voyage (comme s’il y en avait beaucoup) mettent en garde les voyageurs dans ces districts et affirment qu’ils ont le taux de criminalité le plus élevé du pays. J’ai regardé et n’ai trouvé aucune donnée fiable …

Ces districsts sont les plus pauvres du pays déjà très pauvre de base, les Géorgiens locaux font face à de nombreuses disminations, y compris aucune protection des autorités locales c’est à dire la police. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans cet article de Jam-News. Pauvreté, discrimination et mafia (cherchez les voitures aux vitres très foncées sans plaques d’immatriculation + évitez-les si vous faites de l’autostop !) ne mènent jamais à grand chose de bon.

Je n’ai personnellement jamais eu de problèmes quelconque là-bas et comme pour le reste de l’Abkhazie, je recommanderais de faire attention comme dans n’importe quel autre pays, surtout si vous êtes d’un pays ne reconnaissant pas Abkhazie (c’est à dire la France et la grandemajorité du monde) puisqu’il n’y a pas de représentation diplomatique de nos pays ! Vous serez tout(e) seul(e). Alors si vous vous faites agresser et voler, mieux vaut donner votre cash plutôt que votre passeport !

IMG 20190711 144624

Vous pouvez visiter la petite ville de Tkvarchéli qui était autrefois une importante ville minière mais est maintenant à moitié abandonnée. La centrale électrique a été bombardée les premiers jours de siège pendant la guerre mais fonctionne encore en partie donc si vous voulez vous promener dans la partie abandonnée, demandez aux ouvriers si vous les voyez.

Je n’ai pas encore exploré la région correctement mais dès que j’aurai l’occasion d’y retourner, je mettrai ce guide à jour.

Plus

Il y a beaucoup plus d’endroits à explorer en Abkhazie, de bâtiments soviétiques abandonnés aux églises centenaires et bien sûr les montagnes ! Vous pourriez passer un mois entier à explorer le pays ou plus sans vous ennuyer.

Je n’ai mentionné que les endroits où je suis allée. Il y en d’autres, comme beaucoup de bâtiments abandonnés mais je ne pense pas qu’ils vaillent la peine d’être mentionnés ici.

Si vous cherchez encore plus d’endroits à découvrir, je vous recommande de faire vos recherche google en russe. Même si vous ne le parlez pas, vous pouvez simplement traduire les pages.

En voici quelques-unes :

RUssia travel 49 1

N’hésitez pas à me faire part en commentaires de suggestions à ajouter à ce guide ou vos questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *